Maroc-Russie: Vers une consolidation des exportations agricoles

Maroc-Russie: Vers une consolidation des exportations agricoles

L’agriculture et la pêche maritime ont toujours été le point d’intérêt commun du Maroc et de la Russie.

La qualité des échanges bilatéraux dans ce sens témoigne des bonnes relations qu’entretiennent les deux pays. Une synergie qui est appelée à se développer davantage, notamment en termes d’agrumes, de fruits et légumes, des produits de pêche et des céréales. Un objectif qui a été déterminé lors de l’entretien de Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture et de la pêche maritime, et son homologue russe Nikolaï Fiodorow, et ce en marge du Forum économique Maroc-Russie tenu en début de semaine à Moscou.

Selon un communiqué de presse du ministère de l’agriculture, «les deux parties ont appelé à davantage de coordination pour une meilleure gestion du marché, tout en mettant en exergue l’étroite collaboration entre les secteurs privés des deux pays». D’autres finalités ont été fixées pour le secteur de la pêche maritime. La vision étant de valoriser le potentiel des exportation marocaines vers la Russie. A cet égard, les deux parties tendent à renforcer le partenariat. Décision prise : œuvrer pour l’encouragement des joint-ventures dans le secteur de la valorisation et la transformation des produits de la mer ainsi que dans l’aquaculture.

Autre volet de coopération, le contrôle sanitaire et phytosanitaire. Les autorités des deux pays consentent des efforts notables dans ce sens. Ceci a été réitéré par les deux ministres qui ont noté avec satisfaction la bonne collaboration et les échanges qui existent entre les deux parties. Pour les mois à venir, un agenda Maroc-Russie est établi pour promouvoir les relations agricoles entre les deux parties. Le Maroc sera présent au Salon agroalimentaire de Moscou, et ce sur invitation du ministre Nikolaï Fiodorow.

Cet événement qui se tiendra en septembre prochain est classé parmi les plus grands salons de l’industrie agroalimentaire de Moscou drainant ainsi des milliers de visiteurs professionnels chaque année. De même, une commission d’experts russes visitera le Maroc. Cette délégation viendra dans le cadre de la coopération continue au Maroc.

Au programme des visites, des unités de la pêche afin de s’enquérir du système de contrôle phytosanitaire national. Notons que la Russie est le premier client du Maroc en termes d’agrumes, atteignant ainsi une part de 60% du volume exporté. Le volume des mandarines exportées en 2010 à la Russie a grimpé d’environ 50%. De même des ambitions sont tracées à l’horizon 2018. Le but étant de tripler les exportations d’agrumes vers la Russie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *