Maroc Telecom : 18% de croissance en vue

Maroc Telecom : 18% de croissance en vue

La révision à la hausse des prévisions de croissance de l’opérateur Maroc Telecom pousse les analystes à recommander de surpondérer la valeur.  Des avis qui s’appuient globalement sur un bon comportement des fondamentaux  de l’opérateur historique durant le premier  semestre  et sur un marché  marocain   aux perspectives excellentes.
Capitalisant sur les efforts de conquête de nouveaux clients et de fidélisation des abonnés existants  à travers  de nombreuses innovations marketing, le chiffre d’affaires consolidé de Maroc Telecom ressort au 30 juin 2006 en appréciation de 11,6% à 10,8 milliards de dirhams.
Avec le lancement de nouvelles offres au cours du semestre (baisse des frais d’accès à la pochette  Jawal à 30 dirhams, stimulation de l’usage avec une nouvelle carte de recharge «Jawal Twin» et l’introduction des numéros illimités dans les forfaits maîtrisés), le parc d’abonnés au segment mobile s’apprécie de 24,2% à 8,9 millions de clients, renforçant ainsi le chiffre d’affaires consolidé mobile de 16,4% à 6,957 milliards de dirhams. A noter que Mauritel Mobile signe une progression de 22,1% à 333 millions de dirhams représentant une «base clientèle» de 518 000 abonnés.
Pour sa part, le chiffre d’affaires consolidé de l’activité «Fixe et Internet» progresse de 6,2% à 6,145 milliards de dirhams, essentiellement dopé par la hausse du trafic international entrant (+13%), les aménagements tarifaires initiés au  cours du dernier trimestre 2005 et le succès de l’ADSL.
Ainsi, le repli de 2,9% du parc d’abonnés aux lignes fixes à 1,31 million de lignes a été compensé par la croissance de 140,7% des branchements ADSL à 325 000 lignes. Signalons, par ailleurs, que le chiffre d’affaires de Mauritel Fixe régresse de 2,5% à 159 millions de dirhams, au cours du premier semestre 2006.
Eu égard aux réalisations susmentionnées et sur la base de conditions actuelles du marché, Maroc Telecom devrait, selon le senior management de l’opérateur, afficher une croissance de son chiffre d’affaires supérieure à 18% pour l’année 2006.  Pour les analystes de BMCE Capital, cette révision à la hausse de la croissance 2006 conjointement à une performance opérationnelle très solide, devrait permettre au titre de reprendre des couleurs suite à une contre-performance récente qui s’inscrit en opposition avec l’évolution des fondamentaux du groupe.

Chiffres-clés du 1er semestre 2006
• Hausse de 11,6% du chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2006.
• Poursuite de la croissance des parcs Mobile (+24%) et Internet (+141%).
• Révision à la hausse des prévisions de chiffre d’affaires consolidé de l’année 2006 : croissance prévue supérieure à 8%, au lieu de 6 à 8%.
• Fixe et Internet : croissance de 6,2% du chiffre d’affaires brut au 1er semestre 2006.
• Mobile : croissance de 16,4% du chiffre d’affaires brut au 1er semestre 2006.

• A.W (avec BMCE Capital)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *