Maroc Telecom : 35 MMDH de chiffre d’affaires et 57 millions de clients en 2017

Maroc Telecom : 35 MMDH de chiffre d’affaires  et 57 millions de clients en 2017

Le chiffre d’affaires de Maroc Telecom s’est amélioré de 4,3% au quatrième trimestre 2017. Une progression qui résulte de la reprise de la croissance du chiffre d’affaires au Maroc ainsi que l’accélération de la croissance des filiales. On note dans ce sens des hausses respectives de 2,7 et 5%.

La résilience et l’agilité à anticiper les évolutions du marché ont permis au Groupe Maroc Telecom de renouer avec la croissance vers la fin de l’année 2017. C’est d’ailleurs ce que souligne Abdeslam Ahizoune en commentaire aux résultats financiers de l’exercice 2017, rendus publics lundi 19 février 2018. Le président du directoire de Maroc Telecom indique à cet effet que «la grande capacité de maîtrise des coûts et la politique d’investissement rentable permettent à Maroc Telecom d’améliorer ses marges notamment des filiales africaines». Le groupe a débloqué 8 milliards de dirhams pour le déploiement des réseaux et l’introduction des toutes dernières innovations technologiques. Un chantier qui se poursuivra durant l’année 2018 assurant aux clients le meilleur de la technologie et des services. En termes de comptes consolidés, le bilan ressort positif. Le chiffre d’affaires de Maroc Telecom s’est amélioré de 4,3% au quatrième trimestre 2017. Une progression qui résulte de la reprise de la croissance du chiffre d’affaires au Maroc ainsi que l’accélération de la croissance des filiales. On note dans ce sens des hausses respectives de 2,7 et 5%.

Au titre de l’exercice 2017, Maroc Telecom réalise un chiffre d’affaires de près de 35 milliards de dirhams, en baisse limitée de 0,8%. «La hausse de 2,4% à taux de change constant du chiffre d’affaires des filiales a compensé l’impact au Maroc de la libéralisation de la téléphonie sur IP depuis novembre 2016 et de la baisse des tarifs des terminaisons d’appel. Les revenus des services sortants sont en croissance de 3,7% grâce essentiellement à la hausse des parcs et des usages Data», peut-on relever de la communication financière de l’opérateur.

Le Groupe observe dans ce sens une hausse de 1,2% de son résultat opérationnel. Le montant atteint est de l’ordre de 10,55 milliards de dirhams. Le taux de marge d’Ebitda ( bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) a affiché une légère amélioration (0,6%) le portant à 30,2% à fin 2017. La hausse a également été constatée en termes du résultat net ajusté part du groupe. Il s’est apprécié de 4,4% pour atteindre au titre de l’exercice 2017 les 5,87 milliards de dirhams.

Une hausse qui, selon l’opérateur, est liée à la bonne résistance face aux applications voix sur IP (VoIP) au Maroc ainsi qu’à la croissance importante du résultat net des activités à l’international. A cela s’ajoute également la bonne performance des nouvelles filiales MOOV. «Ces dernières ont dégagé à fin décembre un résultat net positif très significatif», apprend-on de Maroc Telecom. Le flux net des trésoreries opérationnelles s’est renforcé de 3,1% pour atteindre les 11 milliards de dirhams. La dette nette de l’opérateur est évaluée à 13 milliards de dirhams, en progression de 6,1%. L’opérateur indique à cet effet que cette dette ne représente que 0,8 fois de l’Ebitda annuel du Groupe. Rappelons qu’en 2017, Maroc Telecom a vu son parc client se renforcer. A fin 2017, il s’est amélioré de 5,5%, soit un total de 57 millions de clients, dont 35,4 millions à l’international et 21,6 millions au Maroc. Cette progression revient particulièrement à la croissance soutenue des parcs mobiles des nouvelles filiales (16%) ainsi qu’à la hausse des parcs haut débit mobile et fixe au Maroc. Sur le plan social, Maroc Telecom a finalisé durant l’année ses plans de départs volontaires lancés en 2016.

Environ 1.068 salariés au Maroc et à l’international ont bénéficié de ce dispositif pour un coût global de 628 millions de dirhams, dont 243 millions de dirhams en 2017. Ainsi, le montant total des décaissements liés à ces plans de départ atteint 620 millions de dirhams en 2017. De même, Maroc Telecom a investi 578 millions de dirhams pour les licences en Côte d’Ivoire, au Gabon et au Togo. De même, 61 millions de dirhams ont été débloqués pour le réaménagement du spectre des fréquences 4G au Maroc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *