Maroc Telecom consolide son chiffre d’affaires

Maroc Telecom consolide son chiffre d’affaires

Maroc Telecom, une entreprise qui n’en finit pas de réaliser de très bons résultats. Pour le premier semestre de l’année 2005, l’opérateur de télécommunications a battu un nouveau record, celui d’un chiffre d’affaires de l’ordre de 9,75 milliards de dirhams, en hausse de 18,5 % par rapport à la période correspondante de 2004 (14 % à taux de change constant sur une base comparable). Ces résultats sont, de l’avis même d’Abdessalam Ahizoune, supérieurs aux prévisions initialement établies par l’opérateur. « Ces bons résultats, qui dépassent nos prévisions, s’expliquent par l’enrichissement des offres de Maroc Telecom, à l’origine de l’accélération de la croissance du mobile et de l’Internet haut débit», a déclaré le président du directoire dans un communiqué rendu public à l’occasion de l’annonce de ces résultats. Deux activités sont spécialement derrière cette hausse : «mobile» et «Internet». Ainsi, et pour la seule activité « fixe et Internet», le chiffre d’affaires de Maroc Telecom s’est élevé à quelque 5,78 milliards de dirhams, soit une hausse de l’ordre de 8,3 % par rapport au premier semestre 2004.
Une hausse qui devient de l’ordre de 5,2% en prenant en compte un taux de change constant sur une base comparable et qui s’explique essentiellement par la croissance du parc fixe, qui est passé à 1,35 million de lignes ainsi que celle des activités Internet haut débit dont les accès à fin juin 2005 dépassaient 135.000. Vers la fin de l’année 2004, le parc ADSL (haut débit) s’élevait à quelque 60.000 connexions. S’ajoute à cette conjoncture favorable la poursuite de la progression du trafic international entrant qui compense la baisse de la facture moyenne voix.
Maroc Telecom peut être également fier de son chiffre d’affaires brut de l’activité «mobile» qui a atteint pour le premier semestre 2005 près de 6 milliards de dirhams (5,978 milliards plus précisément), soit une hausse de l’ordre de 32,6 % par rapport au premier semestre 2004 et de 26,6% à taux de change constant sur une base comparable. Cette hausse est principalement due à deux raisons.
La première se rapporte à la poursuite de la croissance du parc mobile, qui a atteint 7,4 millions de clients en hausse de 34,8 % par rapport au premier semestre de l’année 2004, avec un accroissement net du parc d’environ 1,1 million de clients. Des conséquences directes des différentes campagnes de communication et de l’introduction de nouvelles offres. La seconde a trait à la bonne tenue de l’ARPU (Average Revenue Per User) prépayé à 98 dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *