Maroc Telecom dresse son bilan au titre du 1er semestre 2019 : 63 millions de clients à fin juin

Maroc Telecom dresse son bilan au titre du 1er semestre 2019 : 63 millions de clients à fin juin

À fin juin 2019, la dette nette consolidée du Groupe atteint 21 milliards DH, en hausse de 22,8% sur un an. Cette évolution est attribuée aux décaissements liés aux paiements des licences en filiales, l’acquisition de Tigo Tchad, le versement des dividendes à l’ensemble des actionnaires du Groupe ainsi que l’impact de l’application de la norme IFRS 16. Hors IFRS 16, la dette nette augmente de 16,3%.

Au premier semestre 2019, Maroc Telecom réalise un chiffre d’affaires consolidé de 17,844 milliards  DH, en hausse de 0,8% (à change constant) grâce à la croissance des activités au Maroc qui compense l’impact défavorable de la baisse des terminaisons d’appel Mobile et du revenu entrant international dans les filiales.  Pour ce qui est du chiffre d’affaires des activités au Maroc, il s’est établi à 10,713 milliards DH (+1,4% par rapport à la même période de 2018) grâce à la Data Mobile et Fixe toujours en progression (+19,7 et +4,5% respectivement).  Selon les résultats consolidés de l’entreprise, le parc global du Groupe est en croissance de 3,9% comparé à la même période de l’an dernier. L’entreprise compte au total près de 63 millions de clients.

Cette croissance est attribuée aussi bien aux parcs Mobile et Fixe au Maroc (+3,2 et 3,6% respectivement), qu’aux parcs Mobile des filiales (+4,1%). En termes de résultats opérationnels avant amortissements (Ebitda), celui-ci s’élève à 9, 409 milliards de dirhams, en progression de 6,2% (+5,1% à base comparable) grâce à une politique active d’optimisation des coûts ayant permis une baisse des charges opérationnelles et à l’impact favorable de la baisse de tarifs de terminaison d’appel Mobile, selon la même source. Le taux de marge d’Ebitda s’améliore de 2,1 pt pour atteindre le niveau élevé de 51,5%. De même, le résultat opérationnel (Ebita) ajusté consolidé du Groupe Maroc Telecom s’établit à 5,862 milliards de dirhams, en hausse de 5,8% (+6,4% à base comparable), soutenue par la hausse de l’Ebitda. Le taux de marge d’Ebita atteint 32,9%, en hausse de 2,0 pt (+1,7 pt à base comparable). A fin juin 2019, le résultat net ajusté ressort à 3,485 milliards de dirhams et le résultat net ajusté part du groupe à 3,022 milliards de dirhams, en hausse respective de 1,5 et 1,8%, à base comparable, soutenus par la bonne performance des activités au Maroc. Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) ajustés s’établissent, quant à eux, à 5.728 millions de dirhams, en hausse de 35,4% (+30,6% à base comparable) sous les effets conjugués de la hausse de l’Ebitda et de l’optimisation des investissements. À fin juin 2019, la dette nette consolidée du Groupe Maroc Telecom atteint 21 milliards de dirhams, en hausse de 22,8% sur un an. Cette évolution est attribuée aux décaissements liés aux paiements des licences en filiales, l’acquisition de Tigo Tchad, le versement des dividendes à l’ensemble des actionnaires du Groupe Maroc Telecom ainsi que l’impact de l’application de la norme IFRS 16. Hors IFRS 16, la dette nette augmente de 16,3%.

L’entreprise maintient ses perspectives 2019 expliquant que «sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber l’activité du groupe, Maroc Telecom a maintenu ses prévisions pour l’année 2019, à périmètre et change constants et hors impact IFRS 16 : chiffre d’affaires stable ; Ebita stable ; Capex d’environ 15% du chiffre d’affaires (hors fréquences et licences)». Maroc Telecom rappelle par ailleurs que dans le cadre de la mise en œuvre de la loi de Finances 2019, l’Etat marocain a procédé à la cession de 8% du capital et des droits de vote d’Itissalat Al-Maghrib à travers une cession de blocs d’actions réalisée le 17 juin 2019 (6% du capital) et d’une offre de vente au public clôturée le 16 juillet 2019 (2% du capital).

Après la réalisation de cette opération, le Royaume détient 22% du capital et des droits de vote de Maroc Telecom. Autre fait marquant de l’année, Maroc Telecom a finalisé l’acquisition auprès de Millicom de la totalité du capital de sa filiale Tigo Tchad suite à l’accord signé le 14 mars 2019. Ainsi, la consolidation de cette filiale dans les comptes de Maroc Telecom sera effective au deuxième semestre 2019.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *