Maroc Telecom lance l’ADSL haut débit

Après les tests entamés au début de cette année, la Direction Internet d’IAM a commencé la commercialisation de sa nouvelle offre ADSL dans ses agences commerciales à Casablanca et Rabat. Il s’agit d’un nouveau mode de connexion plus rapide à l’Internet comparativement au RTC (réseau téléphonique commuté) et au Marnis (réseau numérique à intégration de services).
Concrètement, le Réseau de Raccordement Numérique Asymétrique l’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) est une technologie qui permet de faire passer de hauts débits sur la paire de cuivre utilisée pour les lignes téléphoniques. Cette technique consiste à utiliser les fréquences laissées libres par le service téléphonique traditionnel. Avant de pouvoir offrir ce service, IAM a installé, grâce à l’appui de la société française Alcatel, du matériel dans ses répartiteurs (DSLAM).
La nouvelle offre cible le marché domestique et les professions libérales et les PME-PMI. La phase d’abonnement, limitée à trois mois, concerne trois packs. Le premier accès basique offre un débit montant de 64 kilos-octets (ko) et 128 ko descendant au prix mensuel de 499 DH (TTC). La seconde offre permet à l’internaute de disposer d’un accès montant de 128 ko montant et 256 ko descendant. Le prix de facturation est fixé à hauteur de 899 DH.
La dernière offre, la plus rapide, assure un débit de 256 ko montant et 512 ko descendant. Sur le plan tarifaire, l’abonné doit débourser la somme mensuelle de 1.699 DH.
Ces différentes offres restent plafonnées au niveau du volume autorisé pour chaque abonné. Ainsi, pour les trois lots d’accès, IAM offre respectivement les volumes : 750 méga/octets, 1,5 giga/octets et 2,5 giga/octets. Aucune information n’a filtré jusqu’à présent sur le contenu de l’offre ADSL de Maroc Telecom pour les fournisseurs d’accès. L’opérateur historique attend, également, le feu vert de l’Agence Nationale de Réglementation des Telecoms (ANRT) pour démarrer une communication élargie sur ses nouveaux packs ADSL. A rappeler que le nombre des utilisateurs Internet au Maroc ne dépasse pas la barre d’un million.
S’agissant des entreprises qui ont un nom de domaine local «.ma », elles sont de l’ordre de 4.200. Côté infrastructure, le Royaume dispose d’une bande passante de 310 mégabits. Actuellement, Maroc Telecom revendique plus de 30 mille abonnés par réseau téléphonique commuté (RTC).
Le marché de fourniture de l’accès comprend également d’autres providers autres qu’IAM, à savoir : Wanadoo (Maroc Connect), MTDS et Atlas Net.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *