Maroc Telecom : Le fixe à l’honneur

C’est aujourd’hui que l’état-major de Maroc Telecom présentera sa stratégie commerciale sur le segment de la téléphonie fixe. Une sortie qui intervient dans un contexte marqué par la polémique autour de l’affaire de l’interconnexion qui promet des rebondissements dans les semaines à venir. Auprès de l’opérateur historique, on évite de commenter la dernière campagne publicitaire de Médi Télécom à travers laquelle le deuxième opérateur de téléphonie mobile a décidé de couper le cordon avec le fixe. Plusieurs responsables de Maroc Telecom nous ont indiqué que cette initiative ne correspond pas aux règles de la concurrence permettant l’évolution du secteur.
La polémique sur l’affaire de l’interconnexion n’a pas empêché l’opérateur national de mettre les bouchées doubles en matière de téléphonie fixe. Le monopole aidant, l’opérateur compte consolider le développement de ce segment, d’autant plus que la demande est loin de connaître une saturation. Il faut reconnaître que l’équipement des ménages est loin d’atteindre des niveaux records par rapport à des pays similaires. Maroc Telecom se dit investi d’une mission de service public à laquelle elle consacre des moyens considérables en entretenant et en étendant son réseau fixe pour désenclaver les localités rurales. Il s’agit selon l’opérateur de garantir au plus grand nombre l’accès à un service téléphonique de qualité à un prix abordable. D’autant plus que le réseaux fixe est le support indispensable à la diffusion d’Internet. Au 10 décembre 2001, le parc d’abonnés fixe s’est établi à 1.191.335. Il reste que l’entreprise est confrontée à la culture des impayés qui caractérise ce segment et qui se chiffre à des montants considérables.
Pour l’heure, le taux de pénétration du fixe est évalué à 5% (23% résidentiels et 77% professionnels).Pour atteindre ses objectifs sur le créneau du fixe, Maroc Télécom a lancé plusieurs produits en 2001.
Il s’agit entre autres de «Bonus abonnés», «offre d’abonnés exceptionnels», «services confort» sans oublier le lancement aujourd’hui «Pack Manzil». Tous ces produits offrent des prestations allant de la mise en service gratuite jusqu’à la réduction des coûts de communication. L’opérateur national tente ainsi à travers cette stratégie commerciale agressive de récupérer des abonnés ayant résilié leurs contrats et de fidéliser des consommateurs potentiels. Ce qui permettrait d’atteindre un taux de pénétration beaucoup plus élevé par rapport à celui d’aujourd’hui.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *