Maroc Telecom : Les filiales africaines cartonnent

Maroc Telecom : Les filiales africaines cartonnent

Un premier trimestre 2017 réussi pour l’opérateur historique

Le chiffre d’affaires du mobile s’est élevé aux trois premiers mois de l’année à 3,27 milliards de dirhams. Il ressort en repli de 3,6% par rapport au premier trimestre de l’année passée. Ceci s’explique par l’instauration d’une asymétrie de 20% sur les terminaisons d’appels en faveur des opérateurs concurrents depuis début mars dernier et aussi de la baisse du trafic international entrant.

Un premier trimestre réussi pour Maroc Telecom. L’opérateur a continué sur sa lancée et a réalisé sur les trois premiers mois de l’année 2017 des résultats probants. C’est d’ailleurs ce que démontre le dernier bilan publié en date du 24 avril 2017. «Les bons résultats du Groupe Maroc Telecom pour ce premier trimestre 2017 démontrent la pertinence de son modèle de développement basé sur une dynamique commerciale efficace, centrée sur l’innovation technologique et des services répondant aux attentes de ses clients», peut-on relever d’une déclaration de Abdeslam Ahizoune, président du directoire.  Le parc clients du Groupe s’est inscrit en progression au premier trimestre de l’année. Il a atteint à fin mars 54 millions d’abonnés, en hausse de 2,7%. Cet accroissement est tiré par la bonne dynamique des parcs mobile et Internet au niveau africain. L’opérateur continue de collecter des gains continus des parts de marché au Niger, en Côte d’Ivoire, au Togo et au Gabon. A l’international, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de l’ordre de 3,76 milliards de dirhams. Il ressort cependant en baisse de 2,5% et ce suite aux effets de calendrier de change défavorables et aux importantes baisses des tarifs de terminaison d’appel. Se référant à Maroc Telecom, le chiffre d’affaires des fililales africaines s’établit, hors effets susmentionnés, en hausse de 1,6% affichant ainsi un rythme similaire à celui du quatrième trimestre 2016, et grâce précisément aux gains des parts de marché et la croissance des usages Data. Notons que Maroc Telecom réalise au premier trimestre 2017 un résultat opérationnel à l’international en hausse de 12,2%.

Parc mobile : 18,4 millions de clients

Le parc mobile compte l’adhésion de 18,4 millions de clients au premier trimestre 2016. Cet effectif a légèrement grimpé (0,3%) par rapport à la même période de l’année passée. Cette évolution est expliquée par une croissance de 4% du parc postpayé conjuguée à une stagnation du parc prépayé (-0,1%. Le chiffre d’affaires du mobile s’est élevé aux trois premiers mois de l’année à 3,27 milliards de dirhams. Il ressort en repli de 3,6% par rapport au premier trimestre de l’année passée. Ceci s’explique par l’instauration d’une asymétrie de 20% sur les terminaisons d’appels en faveur des opérateurs concurrents depuis début mars dernier et aussi de la baisse du trafic international entrant.

Parc fixe : 1.670 milliers de lignes opérationnelles

S’agissant du parc fixe, Maroc Telecom recense 1.670 milliers de lignes. L’opérateur relève à cet effet une progression de 4% tirée par le segment résidentiel . Le parc de ce dernier a connu une amélioration de 6%. Le parc ADSL est également en constante évolution. Près de 1,3 million de clients y sont abonnés affichant une progression de 9,4% comparé à la même période de l’année précédente. En regroupant les activités fixe et internet au Maroc, l’opérateur ressort avec un chiffre d’affaires de 2,21 milliards de dirhams, en repli de 1,2% par rapport aux trois premiers mois de l’année précédente. Le fléchissement observé est lié à la réduction de l’activité de transit international faiblement margée.

Résultat financier : Plus de 5 MMDH de chiffre d’affaires au Maroc

Sur le plan financier, les activité du Groupe au Maroc ont généré un chiffre d’affaires de 5,02 milliards de dirhams, en baisse de 2,6%, compte tenu de la baisse des revenus des activités mobile (-3,6%) et fixe (-1,2%) . «La réinstauration d’une asymétrie de 20% sur les terminaisons d’appels mobile depuis début mars et la baisse du revenu international entrant sont partiellement compensées par l’essor du chiffre d’affaires Data aussi bien mobile (+58%) que fixe (+7%)», précise dans ce sens Maroc Telecom.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *