Maroc Telecom : Nouvelle tarification pour le fixe

C’est à partir d’aujourd’hui que la nouvelle grille tarifaire pour le fixe entrera en vigueur. Avant que l’opérateur historique Maroc Telecom ne la mette en place, il a eu d’abord eu recours à l’agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) pour s’acquitter de son approbation. Les initiateurs de la nouvelle grille en question la qualifient de «plus simple, plus facilement compréhensible pour le consommateur et plus conforme aux évolutions récentes du monde des télécommunications». L’ultime objectif demeure selon les propos des responsables du projet à IAM «se rapprocher de la vérité des coûts».
L’échéance de libéralisation des télécommunications sur le fixe étant prévue pour l’année prochaine, elle contraint obstinément le détenteur actuel du monopole à raisonner autrement, voire à se préparer au futur paysage des télécommunications au Maroc. Dans le détail, la nouvelle grille se base sur deux principes fondamentaux, notamment la facturation au temps et un nouveau découpage géographique. En optant pour ce nouveau dispositif, l’opérateur historique abandonne la facturation par unité de temps d’une durée variable selon le type d’appel. Dorénavant, la première minute de communication sera indivisible, suivie de périodes de 30 secondes, indifféremment de la destination avec une facturation du temps réellement passé à utiliser la ligne et un prix de 30 secondes en fonction de la destination de l’appel.
Dans le cadre du nouveau découpage territorial, le nombre de zones tarifaires adopté par IAM passe de quatre à seulement trois. La zone de voisinage est en effet abandonnée, faisant dorénavant partie intégrante du local. Avec une zone locale élargie adaptée à l’extension géographique de nos villes, toutes les communications passées dans un rayon de 35km sont désormais facturées au prix d’une communication locale», explique-t-on dans le communiqué. De ce fait, le tarif des communications de voisinage, entrant dans le giron des locales, baisse de 33%. Celui des appels interurbains diminue de 17%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *