Maroc Telecom recommandé à l’achat

Maroc Telecom recommandé à l’achat

Les analystes maintiennent leurs avis inchangés sur le titre Maroc Telecom, recommandé à l’achat, avec un objectif de cours à 160 dirhams. Le titre de la filiale de Vivendi Universal a perdu 5,6% la semaine dernière sur la place casablancaise, malgré des fondamentaux inchangés sur la valeur. Les  experts en finances de la BMCE rassurent, «les inquiétudes concernant une intensification de la concurrence dans le fixe nous paraissent justifiées sur le long terme (fin du monopole), mais déjà intégrées dans notre valorisation. Les visites privées que nous avons réalisées au S1-06 avec le régulateur, Maroc Telecom et les deux nouveaux attributaires de licences fixes (Medi Telecom et Maroc Connect) nous ont permis de conclure qu’aucune partie prenante ne chercherait à déstabiliser le marché, à condition que Maroc Telecom joue le jeu de l’émergence de concurrents viables, ce qui semble acquis».
Par ailleurs, la cession attendue par l’Etat marocain de 4% du capital de l’opérateur, cession qui se  fera vraisemblablement en Bourse, ne manquerait pas d’occasionner un rush sur le titre Maroc Telecom. Prévue en 2007, cette opération devrait rapporter au Trésor 4 milliards de dirhams au minimum. Le prix de cession des 4% dépendra des conditions de marché au moment de la réalisation de l’opération.
Bref, pour les  analystes de la BMCE, «la baisse récente du titre IAM ne reflète pas un changement de fondamentaux propres à l’opérateur ou au contexte du pays». Et de que Vivendi bénéficie d’un droit de préemption sur toute cession de titres par l’Etat marocain. Même si le groupe français n’est pas contre l’idée d’élargir le flottant d’IAM, le prix de cession mentionné par la presse de 112 dirhams (qui représente un minimum) constituerait un niveau de prix trop attractif pour ne pas préempter à 100%. «Nous considérons donc, conclut l’analyse,  que le niveau de cours actuel représente un point d’entrée attractif sur la valeur. Opinion relevée à l’achats». Objectif de cours inchangé à 160 dirhams .
Pour rappel, Maroc Telecom a réalisé durant le premier semestre 2006 un chiffre d’affaires de 10,888 milliards de dirhams, en progression de   11,6% par rapport au premier semestre 2005. L’opérateur a réalisé aussi sur la période la meilleure performance du secteur avec un résultat d’exploitation de 4,491 milliards de dirhams et un résultat net part du groupe de 2,998 milliards de dirhams. Cette croissance soutenue s’explique par différentes raisons. D’abord par une hausse du parc professionnels et entreprises: +2,7% par rapport au 1er semestre 2005. Ensuite, par des investissements en forte progression. Maroc Telecom a investi, lors de ce premier trimestre, un milliard et demi de dirhams pour accompagner le développement du mobile et de l’Internet, soit +14,8%par rapport au 1er trimestre 2005.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *