Maroc Telecom se porte mieux à l’international

Maroc Telecom se porte mieux  à l’international

Le Groupe Maroc Telecom confirme le retour à la croissance de son chiffre d’affaires. Voilà ce qu’a souligné Abdeslam Ahizoune, président du directoire du Groupe, dans son commentaire des résultats financiers de Maroc Telecom au premier semestre 2014. En effet, au 30 juin 2014, le groupe Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 14,564 milliards de dirhams, en progression de 0,7% par rapport au premier semestre 2013.

Une performance expliquée par la poursuite de la forte croissance du revenu des activités à l’international, en progression de 10,9% conjuguée à une reprise progressive des activités au Maroc qui enregistrent une baisse limitée de 2,4%. «Notre chiffre d’affaires se ressaisit sous l’effet de la hausse des usages tirée par nos performances opérationnelles et la qualité de nos offres.

Nos clients communiquent toujours plus, encouragés par nos innovations et confortés par la qualité de nos réseaux. Malgré un environnement réglementaire peu incitatif, le Groupe poursuit sa politique volontariste de modernisation de ses réseaux en déployant le Très Haut Débit Fixe et Mobile», explique M. Ahizoune dans un communiqué de presse publié sur le site de la Bourse de Casablanca.

Cependant, au cours du premier semestre 2014, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du Groupe Maroc Telecom est ressorti en baisse de 4,4% pour s’établir à 8,034 milliards de dirhams. Cette baisse résulte du recul de 7% de l’EBITDA au Maroc, partiellement compensé par la hausse de 4,1% de l’EBITDA de l’International. La marge d’EBITDA baisse ainsi de 2,9 points, mais se maintient à un niveau élevé de 55,2%.

Dans le même sillage, le résultat net part du groupe pour le premier semestre 2014 s’élève à 3,073 milliards de dirhams, en retrait de 12,7% par rapport au 1er semestre 2013.
Pour leur part, les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) atteignent 5,091 milliards de dirhams, en baisse limitée de 4,9% au cours du premier semestre 2014. Cette évolution reflète la baisse de 12,7% du CFFO au Maroc, compensée par la forte croissance du CFFO de l’international qui progresse en un an de 32,9%. Aussi, la dette nette consolidée du Groupe Maroc Telecom s’établit à 9,6 milliards de dirhams, en baisse de seulement 0,8% sur un an grâce à la très forte génération de cash.

De ce fait, la dette nette représente seulement 0,6 fois l’EBITDA annualisé du groupe, malgré le versement en juin 2014 de 5 milliards de dirhams de dividendes aux actionnaires de Maroc Telecom et de 765 millions de dirhams aux minoritaires dans les filiales.

S’agissant des perspectives du Groupe, sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber son activité, Maroc Telecom prévoit une légère baisse de son EBITDA et une légère croissance de ses investissements.

À noter que ce premier semestre 2014 a connu un événement majeur dans l’histoire de Maroc Telecom. En effet, le Groupe a procédé à la signature d’un accord avec Etisalat en vue d’acquérir ses filiales présentes au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Niger, en République Centrafricaine et au Togo.

Cet accord inclut également Prestige Telecom qui fournit des prestations IT pour le compte des filiales d’Etisalat dans ces pays. «L’accord conclu avec Etisalat en vue du rachat de ses activités dans six pays, sur des marchés à fort potentiel, permet au groupe Maroc Telecom de franchir une nouvelle étape de son développement en Afrique subsaharienne», a souligné M. Ahizoune, dans le communiqué.

Pour rappel, la transaction, dont le prix est de 650 millions de dollars, porte sur la reprise de la participation d’Etisalat dans les six opérateurs ainsi que sur le rachat par Maroc Telecom des prêts d’actionnaires. La conclusion de cet accord est soumise à l’approbation des autorités concernées des pays où les filiales d’Etisalat sont implantées.

Faits marquants du 1er semestre 2014

* Confirmation du retour à la croissance du chiffre d’affaires (+0,7% au 1er semestre)

* Poursuite de la croissance des parcs en hausse de 9,2%, à 38 millions de clients

* Accélération de la croissance de l’activité Fixe au Maroc en hausse de 5,5%, grâce à la progression des parcs Fixe de 9% et du Haut Débit de 22,3%

* Maintien d’une croissance soutenue dans les filiales avec un chiffre d’affaires et un EBITDA en hausse respectivement de 10,9 % et 4,4% à taux de change constant

* Maintien de la marge d’EBITDA du Groupe à un niveau élevé de 55,2%

* Franchissement d’une nouvelle étape dans la stratégie de développement à l’international avec la signature le

* mai 2014 d’un accord avec Etisalat en vue d’acquérir ses activités présentes au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Niger, en République Centrafricaine et au Togo.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *