Maroc Telecom : Un chiffre d affaires en retrait de 3% à fin septembre

Maroc Telecom : Un chiffre d affaires en retrait  de 3% à fin septembre

22,51 milliards DH, tel est le chiffre d’affaires consolidé de Maroc Telecom au titre des neufs premiers mois de l’année en cours. Ce résultat, annoncé hier par l’opérateur national, démontre une baisse de 3% par rapport à la même période de l’année précédente. Rien qu’au troisième trimestre de l’année, le chiffre d’affaires du groupe Maroc Telecom a reculé de 6,9 % par rapport à la même période de l’année passée, se situant ainsi à 7,35 milliards de dirhams. En commentant ce retrait, Maroc Telecom indique que «ce repli s’explique par l’érosion du chiffre d’affaires au Maroc (-7,1 %), dans un contexte de poursuite de la baisse des tarifs des terminaux d’appel et des prix du mobile, compensée en partie par la forte croissance des revenus de l’international». C’est ce qui a été confirmé par Abdeslam Ahizoune, président du directoire, qui, dans sa déclaration, soutient que «Maroc Telecom a continué à baisser substantiellement les prix au Maroc, ce qui a favorisé le développement des usages de ses clients, dans un contexte de ralentissement économique et de concurrence toujours intense. Conjuguée à la maîtrise des coûts, cette stratégie a permis à Maroc Telecom de maintenir une forte rentabilité». En termes d’activité, la plus forte baisse a été constatée au niveau du fixe et internet. Leur chiffre d’affaires a reculé de 11,5% pour un montant de 5 milliards de dirhams à fin septembre 2012. «Ce retrait traduit la baisse prononcée de la téléphonie publique, toujours fortement concurrencée par le mobile, et la réduction, au cours du 1er semestre, des tarifs du Fixe devenus moins avantageux suite aux baisses importantes des prix dans le mobile», relève-t-on du rapport de Maroc Telecom. Précisant que le parc fixe au Maroc progresse de 1,2% atteignant ainsi 1.247 milliers de lignes au moment où le parc ADSL poursuit sa forte progression en grimpant de 18%, atteignant à cet égard 648 milliers d’abonnements, favorisée par l’enrichissement de l’offre et le doublement des débits au même prix. «S’agissant de l’activité mobile, le chiffre d’affaires de cette dernière a atteint à fin septembre 2012 un total d’environ 13,3 milliards de dirhams, reculant ainsi de 7,2 %. «Un repli qui intervient en raison d’une conjoncture et d’un environnement concurrentiel défavorables à une bonne élasticité des usages à la baisse des prix» , précise Itissalat Al-Maghrib dans son rapport. En contre-partie, le parc mobile ne cesse de s’élargir. A fin septembre 2012, le parc s’établit à 18 millions de clients, dont 637.000 nouveaux clients au troisième trimestre de l’année.
Le parc mobile affiche donc, à fin septembre, une progression de 6,2% par rapport au même mois de l’année dernière.

Une bonne performance à l’international

Se référant à Abdeslam Ahizoune, «les filiales Maroc Telecom ont su maintenir, à l’international, de fortes progressions de leurs revenus et de leur rentabilité, tirés par l’enrichissement des offres, le développement des usages et l’optimisation des coûts». En effet, les activités du groupe ont enregistré, à cet égard, une hausse de 17% de leur chiffre d’affaires qui s’est établi à 5,22 milliards de dirhams. «Cette performance a été réalisée grâce à la très forte croissance des parcs mobile (+45%), l’enrichissement des offres et la stimulation des usages des clients, dans un contexte concurrentiel stable», souligne Maroc Telecom. La plus forte hausse a été constatée au Gabon avec une progression de 28% de son chiffre d’affaires, soit un cumul de 958 MDH. Le chiffre d’affaires de Maroc Telecom au Burkina Faso a marqué, quant à lui, une progression de 18% de son chiffre d’affaire, soit un total de 1,52 MMDH, alors que l’activité au Mali a vu son chiffre d’affaires s’améliorer de 16% pour 1,77 MMDH.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *