Maroc-Turquie : Une adhésion à l’Euro-Med

L’importance, a indiqué M. Mechahouri, que de l’accord vient du fait que la Turquie figure sur la liste des pays devant adhérer à l’Union européenne. Cet accord , dont la signature est prévue pour le 7 avril courant à Ankara, est tout a fait différent de ceux signés ou en voie de l’être avec d’autres pays, a-t-il dit, relevant que de cet accord permettra, dès son entrée en vigueur le 1er janvier 2005, aux entreprises marocaines d’exporter leur production vers la Turquie sans droits de douane.
« En échange, les marchandises turques bénéficieront d’une réduction progressive des droits de douane sur une période de dix ans », a-t-il ajouté. Evoquant la place de l’agriculture dans l’accord, M. Mechahouri a souligné que « vu la sensibilité de ce volet, les productions agricoles marocaines bénéficient d’une protection totale comme cela a été convenu avec la partie turque ».
Pour sa part, l’ambassadeur de la Turquie au Maroc, M. Algan Akin, a noté que cet accord, le premier du genre qu’Ankara va signer avec un pays arabe, revêt une grande importance pour la Turquie, surtout que le Maroc est sur le point de signer un accord de libre-échange avec les Etats-Unis, ce qui constituera une occasion pour les investisseurs turcs installés dans le Royaume d’exporter leurs productions vers le marché américain.
En outre, le diplomate turc a estimé dans une déclaration à « Assahara Al Maghribya » que l’accord est à même de développer les relations commerciales entre les deux pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *