Maroc-UE : le volet agricole en question

Maroc-UE : le volet agricole en question

Le contingent tarifaire des produits agricoles et agro-industriels donne priorité aux légumes, fruits et viandes rouges et blanches. Annoncé par le ministère du Commerce extérieur, le résultat de la répartition au titre de l’année 2006 des contingents tarifaires de ces produits prévus dans le cadre de l’Accord agricole entre le Maroc et la Communauté européenne liste les produits concernés. En tête du hit-parade, il y a les bovins producteurs avec 5.000 tonnes, les poulets avec 600 tonnes, les œufs avec 200 tonnes, les graines de divers légumes qui ont obtenu un taux de réduction du DI de 100 %. Même taux a été accordé pour le maïs de semence, l’avoine, le riz, l’huile de tournesol et de colza.
Un contingent tarifaire est une valeur ou une quantité prédéterminée d’un produit donné, qui peut être importée à taux réduit durant une certaine période. Toute importation additionnelle au-delà de cette valeur ou de cette quantité, comme tient à le préciser un expert en économie, peut être importée en acquittant le droit de douane normal.
« Cette répartition est le résultat des négociations entamées entre les deux parties sur le volet des produits agricoles. De même, ils ont précisé le taux de réduction pour chaque produit », explique Saïd Maghraoui, chef de la division des importations au sein du ministère du Commerce extérieur. Ainsi, les produits laitiers occupent une bonne place avec un contingent total de 11.600 tonnes et un taux de réduction variant entre 90,9 et 20,2%. Par contre, une baisse de tarifs douanières de 40 % a été accordée aux fruits secs, aux confitures et aux pêches. « Sur cette liste détaillée, il y a des produits qui ont bénéficié d’exonérations totales et d’autres de réductions précises et ce dans le cadre de quantités bien définies entre les deux parties. Encore une fois, c’est dans le cadre de cet Accord agricole que les taux et les quantités ont été fixés par le Maroc et la Communauté européenne », ajoute M. Maghraoui.
En effet, le taux de réduction du DI de 100 % a été affecté aux produits qui ne sont pas présents en quantité suffisante au Maroc. À ce titre, les taux les plus réduits ont été enregistrés pour l’huile d’olive vierge avec 32,7 % du taux de DI limité à 500 tonnes et pour les olives conservées avec 20 % du taux de DI pour une quantité de 100 tonnes. L’objectif donc d’une pareille opération est de faciliter l’arrivée de certains produits au Maroc en réduisant les barrières douanières.

Liste de quelques produits

La répartition au titre de l’année 2006 des contingents tarifaires des produits agricoles et agro-industriels comprend les produits suivants :

 Description des produits/Préférence 2006
 Taux de réduction du DI (%) Contingent tarifaire en tonnes
 Bovins reproducteurs, de race pure
(A l’excl. des vaches)
 100,0 5000
 Lait et crème de lait, concentrés, additionnés de sucre ou d’autres édulcorants90,9  1000
 Miel naturel 30,0 100
 Huile d’olive vierge, autre que huile d’olive vierge lampante 32,7 500

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *