Maroc-UE : poursuite des négociations autour de l’accord d’association

Le Maroc et l’Union européenne (UE) ont tenu au cours de cette semaine des réunions de travail à Bruxelles et à Luxembourg. Au menu, la poursuite des négociations pour le rapprochement des législations et des normes dans le cadre de l’accord d’association. Mercredi 19 décembre, le groupe de travail bilatéral sur les services et les droits d’établissement, réuni dans la capitale belge, a procédé à un échange de vues sur les objectifs inscrits dans l’accord d’association, ainsi que les questions relatives au transport maritime international. Pour sa part, le groupe de travail sur l’harmonisation des statistiques, s’est penché vendredi 21 décembre, à Luxembourg sur les modalités de coopération avec Eurostat (Office Européen des Statistiques). C’est la première réunion de ce groupe dont la mise en place a été donnée par le comité d’association Maroc-UE, lors de sa rencontre en février 2001 à Rabat. Les réunions du groupe de travail interviennent au moment de la préparation des travaux de la session 2002 du comité d’association. Celui-ci devrait avoir lieu en février ou mars prochains. De son côté, le groupe de travail Euromed sur les services et les droits d’établissement a tenu mardi 18 décembre une réunion à Bruxelles. Celui des règles d’origine s’est retrouvé jeudi. Ce dernier groupe, a eu des discussions du draft final sur le système pan-européen des règles d’origine qui concernent l’identification de l’origine et de la provenance des produits et des services. Rappelons que la mission assignée aux groupes de travail que ce soit au niveau bilatéral ou euro-méditerranéen est de préparer le terrain pour l’instauration à l’horizon 2010, d’une zone de libre échange entre l’Union européenne et les pays sud-méditerraéens, dans le cadre du processus de Barcelone initié en 1995.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *