Marocains résidant à l’étranger : Pour une logique d’investissement plus efficiente

«Aussi voulons-nous, à travers ce forum, réaffirmer à tous les Marocains du monde que leur pays les accueille toujours les bras ouverts et les incitons vivement à contribuer davantage à son essor. Notre grand souhait est que leur relation économique avec le Maroc puisse passer d’une logique traditionnelle de transfert d’épargne à une logique plus efficiente d’investissement et à une ambition plus stratégique de développement». C’est en ces termes que Sa Majesté le Roi MohammedVI s’est adressé, dans un message, aux 1.500 participants à la 5ème édition des Intégrales de l’investissement, cette fin de semaine, à Skhirat, sous le thème «Investisseurs marocains du monde, acteurs de la diplomatie économique». Dans ce message, le Souverain a souhaité  «aussi que leur action et leurs projets puissent se déployer aussi bien au Maroc que dans les pays d’accueil, notamment ceux qui pèsent dans la mondialisation et ceux qui comptent dans la décision économique et commerciale mondiale». Durant deux jours, les participants se sont penchés sur les effets bénéfiques de l’émigration sur le pays d’origine. Selon Hassan Abouyoub, ambassadeur itinérant et président du comité scientifique de cette manifestation, le flux migratoire, dès qu’il atteint un seuil de près de 5 % de la population, commence à déclencher des «effets vertueux pour le pays d’origine».
«Le Maroc, qui compte environ 3 millions de MRE (10 % de la population), se trouve très certainement dans cette phase, et enregistre, d’ors et déjà, des niveaux importants de qualité en matière de ressources humaines et de compétences expatriées, ce qui peut constituer un facteur accélérateur de croissance», a-t-il souligné, dans une déclaration relayée par l’agence de presse MAP. Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré, au terme des dix premiers mois de 2007, des hausses de 16,6 % par rapport à leurs niveaux une année auparavant, selon l’Office des changes. Ainsi, les MRE ont transféré au Maroc l’équivalent de 46 milliards de dirhams contre 39,4 milliards de dirhams en 2006, selon toujours les statistiques de l’Office des changes. Pour sa part, Ahmed Chami, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, a appelé les MRE à accompagner le développement économique du Maroc et à être les ambassadeurs de leur pays.
Los de la cérémonie de clôture de cette manifestation, M. Chami  a exhorté la diaspora marocaine à investir dans le Royaume, «se mettre à contribution et se mobiliser» pour le développement de leur pays d’origine. Après avoir rappelé que les Intégrales de l’investissement sont «une opportunité pour rencontrer des investisseurs internationaux et pour promouvoir l’image du Maroc auprès d’investisseurs potentiels», M. Chami a indiqué que la rencontre de cette année a permis de faire un focus sur les compétences marocaines à l’étranger.

Ahmed Chami chargé
des investissements extérieurs


Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, jeudi dernier,  au Palais Royal de Casablanca, à l’issue du Conseil des ministres, Ahmed Chami, ministre du Commerce, de l’Industrie et des Nouvelles technologies, que le Souverain a chargé du Département des investissements extérieurs en plus des portefeuilles dont il a la charge. Cette audience s’est déroulée en présence du Premier ministre Abbas El Fassi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *