Marrakech : BAR PASTA à l’improviste

Toujours dans ma série du syndrome de la «bonne adresse»… En voilà encore une autre pas piquée des hannetons, malgré – 2 ou 3 gardes prétoriens à l’entrée ??? Passé cet handicap sécuritaire, un endroit marrant décontracté et presque sans prétention, avec l’incontournable désormais coin bar «préchi-prêcha» ou les belles âmes de service délivrent leurs messages entendus sur l’état de Marrakech et ce qu’ils vont certainement en faire ! (en y laissant traîner mes oreilles il y a quelques jours je fus un tantinet effaré par ce décalage).
Il est d’ailleurs curieux de constater que ce sont souvent les derniers arrivants étrangers qui vous en remontrent sur le style de vie «Bobo, faux orientalisant, marrakchi» qu’ils pratiquent en baroudeurs jet-seteurs 4×4 climatisés tout-terrain… Beau sujet de dissertation! On souhaiterait parfois que ce «tout nouveau» beau monde adopte un profil un peu plus bas…
l’argent ici comme ailleurs achèterait-il tout ? y compris un certain devoir de réserve ou d’élégance… BOF !!! Revenons à nos moutons…
Anciennement Le Jade (restaurant de spécialités japonaises) qui durât ce que durent les roses, «le temps d’un automne» et je n’exagère pas.
Voici donc apparaître le BAR PASTA relifté en restaurant à connotations italiennes ! Patrons français «gabarit impressionnant, crane rasé et… tout sourire» déjeuner et surtout dîner à l’extérieur table mi-basse, banquette confortable, service efficace et attentionné au final…
Grande carte «tendance» avec pour axes principaux les pâtes, carpaccio et autres tartares… plus de 50 propositions entre viandes, poissons, brochettes et desserts – chapeau pour la cuisine -…
l’assiette de crudités composées copieusement de légumes tournés et assaisonnés d’un trait de vinaigre balsamique servi dans une curieuse assiette rectangulaire… Voyez aussi du côté de la «salade vietnamienne» pas tout à fait -vietnamienne- mais copieuse!
Goûtez un excellent tartare cru vraiment coupé au couteau servi avec un assortiment d’herbes et de condiments, les pâtes (industrielles) sont servies «al dente» juste relevées… Bonnes. Pour les carnassiers voyez impérativement du côté de l’ entrecôte XL 460 Gr viande rassie, servie saignante comme demandée…
Carte des vins marocains à prix modérés, dans le registre des vins français un Château Lafitte (en principe région du Médoc cru classé de Pauillac) à 490 DH je demande à voir ! presque trop beau pour être vrai…
Salle de billards au premier étage…
Déjeuner, dîner simple et sans complexe, la prime du plein air… pourvu que ça dure!
Comptez 150/200 Dh par personne.

• Pandore

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *