Marrakech : De nuit absolument !

Marrakech : De nuit absolument !

Exit la boite du Kempisky qui fit les belles nuits de Marrakech dans les années 90 . Exit le Diamant noir jouxtant Le Marrakech qui fit aussi dans le genre «décalé , débridé » recyclé actuellement dans un registre plus calme, paraît il, sous le vocable de « New Diam’s » ! Dans la même série … Le night club de la Palmeraie Golf Palace continue son petit bonhomme de chemin en interne avec sa clientèle casablancaise et principalement le week end , mais surtout en été avec son autre night en plein air ( bonne idée ) le SUNSET CLUB !
La nuit marrakchie, en laissant place à des professionnels, qui allient accueil et sécurité , musique branchée et ambiance qui décoiffe, a su regagner quelques couleurs et se mettre au diapason des tendances internationales !
Dans tel endroit , je parle du THEATRO , l’annexe chic et bruyante du Saadi ( aux dires des clients de l’ hôtel ) on danse sur le bar les soirs de grand vent ! je l’ai vu de mes yeux vu, les soirées à thème sont monnaie courante ! on ne trouve d’ailleurs une table que si l’on prends une bouteille … C’est le « précarré » du Fils de la propriétaire Elisabeth Bauchet qui y fait ses premières armes, il est à craindre qu’à force de focaliser son attention sur ce secteur nocturne , ce jeune homme perde la main dans les secteurs hôtelier et de la restauration qui sont tout de même les métiers d’origine et de prédilection de cette famille hôtelière .
Le JAD MAHAL à quelques encablures de ce mastodonte ouvre son annexe nocturne désormais toute la semaine ( en principe ) – on passe par le côté – et essaie d’accrocher les wagons dans le style soirée à thème … en ciblant sa clientèle sur un créneau d’age plus élevé . Le bar de cet établissement reste finalement la référence calme du secteur . Le restaurant présente une carte classique dont la moyenne du couvert tourne autour de 400/500 DH , je me promets bien d’y aller prochainement .
Dans le même triangle d’or , le COMPTOIR PARIS MARRAKECH tire toujours son épingle du jeu avec décontraction dans un registre « fusion des cultures « même si la ficelle est un peu grosse ( je pense à ces danses du ventre éculées , et autres danseuses avec plateaux sur la tête ) le tout emballé , professionnel jeune et star systéme , paillette sans supplément de prix ! Marcel vous accueille » chemise grande ouverte façon B.H.L jeans serré patte eph’ «Quelques tapas , nems et autres micro tajines , quelques verres avec ou sans alcool et l’addition pour 4 personnes grimpe facilement à 1.000 DH . Le petit dernier dans le secteur, WHYTE ROOM, installé dans l’ Hôtel Royal Mirage Hivernage ! à suivre …
Le V.I.P en face du jet d’eau entre Gueliz et Médina continue son bonhomme de chemin affichant clairement ses prétentions , mélange de musique orientale et européenne , avec un service d’ordre à la porte dans la série « tonton macoute « dont la présence semble calmer « d’entrée « les ardeurs d’une clientèle souvent « exotique » et « excitée » …
Finalement le night club de l’ hôtel Tikida géré par le définitif et vrai professionnel Jallil Ben Abbes Tarjii , j’évoque le « PACHA » et son décor africanisant; reste le bon rapport qualité prix et tranquillité de la place !
Petit regret , petite parenthèse … par ailleurs de ne voir s’impliquer plus avant Ben Abbés Tarjii à l’échelon touristique syndical. Un autre débat !

• Pandore

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *