Marrakech et Agadir font perdre au tourisme marocain 64% des nuitées

Marrakech et Agadir font perdre au tourisme marocain 64% des nuitées

La grisaille plombe de nouveau le tourisme national. Au moment où les observateurs s’attendent à une activité estivale soutenue, le diagnostic du secteur révèle une détérioration de l’ensemble de ses composantes. Le premier cap de l’année s’est avéré rude pour les professionnels qui ont tous témoigné du ralentissement de leurs activités au premier semestre de l’année. Les principales destinations du Royaume ont affiché un repli.

Les établissements d’hébergement touristique classés ont, à peine, enregistré 8,62 millions de nuitées au premier semestre, contre 9,71 millions la même période de l’année précédente. De ces nuitées, la part des touristes résidents s’est améliorée de 2% contre un fléchissement de 16% pour les touristes non-résidents. Le taux d’occupation sur la même période est de 40%, reculant de 5% sur l’année.

Les nuitées hôtelières étaient en berne dans l’ensemble des villes marocaines. Seule la destination Oujda-Saïdia a affiché, au premier semestre, une progression des nuitées. L’évolution dégagée a été de 11% par rapport au premier trimestre 2014 passant ainsi de 124.085 à 137.154 nuitées à fin juin 2015. Le taux d’occupation dans les hôtels de cette destination s’est amélioré d’un point, soit 24% au premier semestre de l’année. La durée moyenne de séjour a été au premier semestre de 3 jours contre 2,7 jours une année auparavant.

Selon les dernières statistiques formulées par le ministère du tourisme, les deux pôles touristiques du Maroc, en l’occurrence Marrakech et Agadir, ont fait perdre au Royaume 64% des nuitées. La ville ocre a observé un repli de 12%, soit un total de 3,04 millions de nuitées pour un séjour moyen de 3,4 jours. Les établissements touristiques de la ville ont affiché à fin juin un taux d’occupation de 50% contre 56% l’année dernière.

Agadir a affiché la même tendance. Les hôtels classés de la capitale du Souss ont régressé de 12%, comparé au même semestre de l’année, soit un taux d’occupation de 48% contre 57% une année auparavant. La durée moyenne de séjour dans la région est passée de 6,8 à 6 jours. La plus forte baisse des nuitées a été enregistrée sur la destination Ouarzazate. La perte est estimée à 28% contre une baisse de nuitées de 17% au niveau d’Essaouira-Mogador et 18% pour Tanger. Le taux d’occupation des établissements d’hébergement touristique classés de Casablanca s’est élevé au premier trimestre à 54% pour des nuitées en repli de 7%.

Les touristes y ont passé une durée moyenne de 2,4 jours. Par marché émetteur, les italiens étaient peu nombreux à séjourner au Maroc durant le premier semestre. Les nuitées réalisées, dans ce sens, ont affiché une baisse de 34%. Les nuitées des marchés français, belge et hollandais ont également présenté une mauvaise performance. Le repli relevé est respectivement de 27%, 22% et 21%. Le marché allemand s’est, en revanche, distingué durant le semestre affichant des arrivées en progression de 14% ainsi que des nuitées en amélioration de 23%.

Pour le premier semestre 2015, le Maroc a accueilli aux postes frontières 4,3 millions de touristes. Un chiffre en régression de 2,9%.

Les arrivées des MRE ont grimpé sur cette période de 3,4% contre une baisse de 6,9% des touristes étrangers de séjour. La même période a connu par ailleurs un fléchissement des recettes voyages. Les revenus ont basculé, en une année, de 24,4 milliards de dirhams à 26,13 milliards de dirhams, perdant au premier semestre de l’année 6,6% de leur valeur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *