Marrakech réunit les experts de la microfinance internationale

Marrakech réunit les experts de la microfinance internationale

Après New Delhi, Marrakech est désormais la première ville arabe à organiser la conférence internationale «Microfinance et Nouvelles technologies» (MFNT). Prévue les 11 et 12 mars 2010, cette deuxième édition prendra comme thématique initiale : «Quels modèles gagnants pour l’accès aux services financiers des populations non bancarisées?». Un sujet qui sera débattu tout le long de cette conférence par une quarantaine d’experts internationaux. Et ce à travers trois axes principaux, à savoir  les systèmes d’information et de gestion pour la microfinance, les solutions technologiques pour améliorer les performances de ses institutions ainsi que la prépondérance du Mobile Banking. Initiée conjointement par PlaNet Finance et la Banque populaire, cette deuxième édition de la conférence promouvra les synergies existantes entre les professionnels de la microfinance et les technologies de l’information et de la communication. Concernant cette alliance stratégique entre les deux secteurs, Mohamed Maârouf, directeur exécutif de PlaNet Finance Maroc, a dévoilé lors d’une conférence de presse tenue, à cet égard, vendredi 19 février 2010 à Casablanca, que «les nouvelles technologies représentent un enjeu clé pour le développement du secteur de la microfinance».
D’après les statistiques de la Banque mondiale, plus de 500 millions de microentrepreneurs dans le monde restent jusqu’à présent exclus des services financiers, notamment dans les zones rurales éloignées. «L’utilisation des solutions et innovations technologiques par les différents acteurs de la microfinance permettrait éventuellement de doubler le nombre de microentrepreneurs aussi bien au niveau national qu’international», poursuit M. Maârouf. Dans ce sens, le nombre ciblé, en perspective par la Banque mondiale, serait de 300 millions microentreprises dans les pays en développement. Par ailleurs, le choix du Maroc pour la tenue de ce rendez-vous incontournable, qui réunira environ 250 décideurs de la microfinance et des nouvelles technologies, n’est pas fortuit. «Avec 1,24 million de crédits en cours, le secteur de la microfinance au Maroc est leader de la région MENA», souligne le directeur exécutif de PlaNet Finance. Et d’ajouter que «certaines associations de microcrédits marocaines sont d’ailleurs classées parmi les 20 premières mondiales». En effet, le secteur de la microfinance est en pleine évolution sur le plan national. Les institutions de microfinance ainsi que les banques nationales sont à l’affût de solution et de produit innovants afin d’être encore plus compétitives. Les responsables réfléchissent également à structurer juridiquement ces institutions financières.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *