mai 27, 2017

Marrakech réussit le pari touristique

Marrakech réussit le pari touristique

Environ 1,9 million de touristes auraient visité la ville ocre en 2016

Les nuitées et les arrivées seraient en progression de 5% chacune. Le taux d’occupation serait de 48% au moment où l’objectif des opérateurs fixé pour l’année 2016 était de 65%.

Marrakech maintient son positionnement en tant que destination internationale. La ville ocre continue de se hisser dans les classements internationaux. Aux premières lueurs de l’année 2017, le New York Times a classé Marrakech en tant que 52ème ville à visiter durant l’année. De même, le quotidien français Le Monde place la ville ocre en tant que destination phare des 20 «mondialement» sélectionnées pour 2017.

En dépit de la conjoncture du secteur, Marrakech promet de boucler l’exercice 2016 sous une note positive. Certes, la tendance 2016 n’a pas encore été consolidée, mais les chiffres provisoires tournent autour de 1 million 900 touristes à avoir visité Marrakech durant l’année. Les nuitées et les arrivées seraient en progression de 5% chacune. Le taux d’occupation serait de 48% au moment où l’objectif des opérateurs fixé pour l’année 2016 était de 65%. Qu’est-ce qui explique ce ralentissement ? «Certes, nous n’avons pas atteint les objectifs fixés mais il n’y a pas de baisse à déplorer. Après tout, Marrakech n’a pas profité du repli de certaines destinations concurrentes. La ville ocre a été victime d’amalgame, d’autant plus que certains médias étrangers ne nous ont pas fait de cadeaux en dénigrant l’image et l’attractivité de la ville. Et pourtant, on a réussi globalement notre exercice», nous explique une source proche du Conseil régional du tourisme de Marrakech.

Plusieurs faits ont marqué le tourisme à Marrakech, notamment vers la fin de l’année. Citons dans ce sens l’organisation de la COP22 en novembre dernier. Une période durant laquelle l’ensemble des établissements ont affiché complet. Le surbooking a également été observé vers la fin de l’année. Si Marrakech atteint  généralement en décembre les 200.000 touristes, la destination aurait accueilli en décembre 2016 près de 300.000 touristes.  Et pour cause : les festivités de fin d’année ont coïncidé avec un week-end. De même, les touristes nationaux ont boosté la cadence en 2016, représentant une part de 27%. Marrakech a connu par ailleurs le retour en force de certains marchés émetteurs. Citons dans ce sens le marché chinois. Les opérateurs observent un flux de 1.000 touristes chinois par mois, et ce depuis le 1er juin, date effective de la suppression de visa pour les ressortissants chinois.

D’autres marchés ont vu leurs arrivées grimper durant l’année, en l’occurrence les marchés russe, allemand et britannique. Parmi les moments phares, on cite également l’ouverture du nouveau terminal de l’aéroport Marrakech Menara. Cette infrastructure renforcera la contribution de l’aérien dans le tourisme de Marrakech. Ceci se confirme par le retour en 2017 d’Air France à la ville ocre. La compagnie aérienne desservira Marrakech à raison de trois fois par semaine depuis le hub Charles de Gaulle. Par ailleurs, les opérateurs touristiques de Marrakech n’ont pas encore de visibilité pour l’année 2017. Le plan d’action de l’Office marocain national du tourisme (ONMT) prendra un peu de retard. Les opérateurs attendent l’installation du gouvernement en vue de débloquer les budgets consacrés à la promotion touristique. Toutefois, des actions individuelles vont être entreprises entre-temps. Certains opérateurs prendront part à partir de la semaine prochaine au Salon de Madrid pour prospecter de nouveaux horizons.

2 Comments

  1. Coupe du monde 2030

    Marrakech manque d’infrastructures comme un tramway entre l’aéroport et le centre ville, un deuxième aéroport à Chichaoua, un TER entre Marrakech et Essaouira, un téléphérique entre Ourika et la medina… afin d’attirer une clientèle haut gamme…

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *