Martinsa-Fadesa chute en Bourse

Voyants au rouge pour Martinsa-Fadesa. Cette société espagnole spécialisée dans la promotion immobilière a perdu, vendredi dernier, 33,8% de la valeur de ses actions cotées en bourse. Et le début de cette semaine n’a pas été clément pour ce géant de l’immobilier. Les titres de Martinsa-Fadesa ont continué à baisser pour marquer une chute de 27 %, durant la matinée du lundi 14 juillet. Une dégringolade qui a poussé la Commission du marché des valeurs en Espagne (CNMV) à suspendre la cotation des titres Martinsa-Fadesa pour éviter la perturbation du «déroulement normal des opérations sur ces titres». En effet, le gendarme de la Bourse espagnole a suspendu la cotation en Bourse des titres Martinsa-Fadesa suite aux énormes pertes enregistrées par ce groupe.
La chute de Martinsa-Fadesa sur les places financières s’est déclenchée suite au refus de l’Institut du Crédit Officiel de proroger jusqu’au 7 août prochain, le délai nécessaire pour l’obtention d’un prêt de 150 millions d’euros destiné au financement de projets à l’étranger.  Des sources proches de Martinsa-Fadesa, citées par la presse espagnole, indiquent que la société est en train de négocier avec un groupe de banques et caisses d’épargne les détails et modalités de ce prêt. L’obtention de ce crédit figure parmi les clauses du contrat signé en mai dernier par cette entreprise pour le refinancement d’une grande partie de sa dette totale qui s’élève à 5,1 milliards d’euros. Au Maroc, Fadesa développe ses projets avec Addoha. Au mois de décembre 2007, le groupe d’Anas Sefrioui a acquis 50 % de Fadesa Maroc en misant une somme de 1,3 milliard de dirhams. Cette baisse et puis la suspension de l’action affecteront certes la filiale marocaine du groupe.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *