M’diq-Fnideq : 14,8 millions de dirhams pour des projets INDH

M’diq-Fnideq  : 14,8 millions de dirhams pour des projets INDH

Une enveloppe annuelle de 14,8 millions de dirhams (MDH) a été réservée au financement d’une série de projets programmés dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au niveau de la préfecture de M’diq-Fnideq.

Selon un exposé présenté mardi à M’diq, lors de la réunion du comité provincial de développement humain au titre de l’année 2018, un budget de 8,92 MDH est alloué, dans le cadre de cette enveloppe annuelle, au financement des projets de l’Initiative, répartis entre le programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain (2,52 MDH), le programme de lutte contre la précarité (2,3 MDH) et le programme horizontal (4,1 MDH). Ces projets ont pour objectif d’appuyer les quartiers sous-équipés dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, le programme provincial de renforcement des capacités des acteurs locaux, le plan provincial de communication de proximité, de soutenir le service de l’action sociale à la préfecture de M’diq-Fnideq, les projets à fort impact sur les infrastructures et les projets générateurs de revenus.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, Yassine Jari, a affirmé que cette réunion est l’occasion d’échanger les idées et d’évaluer la performance des différents intervenants dans la mise en œuvre des projets de l’Initiative, aussi bien les élus, les autorités locales, les associations que les établissements publics porteurs de projets, de même qu’elle constitue une opportunité pour évaluer l’efficacité de la démarche adoptée pour la mise en œuvre de ce chantier royal au niveau du territoire de la préfecture, lequel est fondé sur les principes de continuité, de transparence, de proximité, de consultation et de partenariat pour concrétiser les valeurs de l’Initiative, à savoir la confiance, la participation, la contractualisation et la bonne gouvernance. Le gouverneur s’est également interrogé sur le niveau de satisfaction de l’ensemble des parties prenantes quant à la méthodologie adoptée dans l’approbation des projets proposés, de même qu’il s’est arrêté sur le niveau de performance des comités locaux de développement humain, concernant aussi bien la proposition de projets, leur approbation que la participation aux réunions des comités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *