M’diq : Les villes antiques à l’honneur

M’diq : Les villes antiques à l’honneur

Une programmation riche en activités en rapport avec le thème principal de ce forum

A l’instar des précédentes éditions, ce sixième forum constitue la meilleure occasion pour mettre en valeur les atouts culturels et touristiques de la ville hôte.

Les préparatifs vont bon train pour la tenue du sixième Forum international des villes antiques, dont les travaux auront lieu, du 26 au 28 avril, sous le thème «M’diq, carrefour des civilisations humaines, de coexistence et de tolérance». Les organisateurs ont, après Tétouan, Tanger, Ouazzane et Larache, jeté leur dévolu sur M’diq pour la tenue des travaux de cette édition. Le choix de cette ville pour l’organisation de cet événement de grande envergure n’est pas fortuit, du fait qu’elle est devenue, grâce à la Haute sollicitude royale, «un pôle touristique très présent au sud de la Méditerranée», selon les organisateurs.

Cette manifestation dont les travaux se dérouleront à l’initiative du Réseau méditerranéen des médinas et développement du patrimoine (RMM) et en partenariat avec le conseil de la commune de M’diq et celui de la préfecture de M’diq-Fnideq, prévoit de réunir une pléiade d’experts, de responsables et d’artistes marocains et étrangers. A l’instar des cinq précédentes éditions, ce sixième forum constitue la meilleure occasion pour mettre en valeur les atouts culturels et touristiques de la ville hôte. Les organisateurs promettent de créer un lieu de rencontre en vue de traiter des différents sujets au cœur des préoccupations des acteurs et institutions concernés et d’émettre des recommandations visant la préservation et la mise en valeur des villes antiques. Ils prévoient ainsi une programmation riche en activités en rapport avec le thème principal de ce sixième forum. Selon le conseil d’administration du RMM, cette édition garde les mêmes objectifs que les cinq précédentes années. Il s’agit, entre autres, de la mise en avant des potentialités culturelles et civilisationnelles de la ville hôte en particulier et de la région en général.

Il est à rappeler que la programmation de ce forum a été marquée lors des cinq précédentes éditions par la présentation des expériences réussies dans le cadre de la préservation et la valorisation des villes antiques. Il s’agissait aussi de la mise en avant de l’importance du rôle de la société civile dans le développement local, et ce à travers des actions visant la sauvegarde et la valorisation du patrimoine matériel et immatériel.

Créé en 2011, le RMM a pour objectif d’unifier les efforts des villes et autres parties institutionnelles partenaires et de travailler en parfaite synergie pour optimiser les ressources (financières, logistiques et humaines) et apporter une valeur ajoutée à l’action des communes pour sauvegarder, conserver et promouvoir l’héritage historique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *