MedConf 2014: Les énergies renouvelables plébiscitées

MedConf 2014: Les énergies renouvelables plébiscitées

Après avoir été l’hôte de MedConf 2002, Tanger a été choisie pour la deuxième fois pour accueillir, du 20 au 22 mars, la conférence annuelle des Lions de la Méditerranée.

Présidée par Barry Palmer, président international du Lions clubs international, cette 17ème édition a réuni plus de 500 participants et représentants des Lions clubs de la Méditerranée pour débattre des thèmes d’actualité. Parmi lesquels et ayant trait aux objectifs et actions lionistiques, figure celui portant sur les énergies renouvelables et la sauvegarde de la planète.

Selon M. Palmer, le choix du Maroc pour abriter cette conférence n’est pas fortuit, car le Royaume a marqué des avancées dans ce domaine. «L’objectif principal est de favoriser l’apport  des Lions à la promotion de l’environnement et le développement durable dans leurs pays respectifs», a-t-il indiqué. Intervenant à cette occasion,  Hakima El Haite, ministre déléguée chargée de l’environnement, a souligné que vu l’importance des énergies renouvelables, le Maroc y a mis le paquet  à travers la réalisation ou le lancement de plusieurs projets, dont celui de la construction à Ouarzazate de la plus grande centrale solaire au monde. Le Maroc sera ainsi en mesure «de relever le défi de la compétitivité mondiale», a-t-elle affirmé.

De son côté, le directeur général de l’Agence marocaine pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, Saïd Mouline, a tenu à montrer comment l’utilisation des énergies renouvelables pouvait aider à la sauvegarde de la planète et au développement du Royaume. «Le Maroc prévoit  que 42% de ses capacités électriques seront d’origine renouvelable en 2020», a-t-il souligné

Les participants ont convenu que l’exploitation des énergies propres aide au développement socio-économique des régions ciblées. A titre d’exemple des programmes menés par la société des énergies renouvelables UPC en partenariat avec le Lions Club. Et ce, au profit des habitants de certaines localités au Nord et au Sud du Royaume. «Il s’agit des programmes d’aide aux petits projets de tissage traditionnel et d’apiculture ainsi que la mise en service d’un cabinet dentaire mobile en partenariat avec le Lions Club», a tenu à préciser Peter Gish, représentant de la société UPC.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *