Méditel mise sur l’Internet

Méditel mise sur l’Internet

À fin septembre 2008, les revenus nets de Méditel ont augmenté de 4 % par rapport à fin septembre 2007, pour s’établir à 3,835 milliards de dirhams. Le chiffre d’affaires a marqué une progression de 7 % avec 5,4 milliards de dirhams tandis que le résultat net a connu une baisse de 3 % avec 346 millions de dirhams. Les investissements, quant à eux, ont enregistré une performance de 64 % avec 902 millions de dirhams. «C’est dire que les choses ne vont pas trop mal ! Compte tenu de cette année de transition marquée par l’arrivée d’une nouvelle équipe dirigeante, ces chiffres montrent la solidarité de la structure», explique Mohamed Elmandjra, directeur général de Méditel, lors d’une conférence de presse, lundi 1er décembre, à Casablanca. Toujours dans les finances de cet opérateur télécoms, Méditel est passée d’un endettement de 7,6 milliards de dirhams à 2 milliards de dirhams. «Soit un endettement de 5,6 milliards de dirhams absorbé en quatre ans. Certes, jusqu’à maintenant, nous n’avons pas distribué des dividendes à nos actionnaires. La totalité de la rentabilité est pour réinvestir et payer la dette. C’est ce qui explique notre taux d’autofinancement de 75%», a souligné M. Elmandjra. En effet, Méditel a un programme d’investissement de 4,2 milliards de dirhams autofinancé à hauteur de 75 %. «L’objectif est d’améliorer la couverture et renforcer l’infrastructure. C’est un investissement capital pour assurer une croissance rentable et durable dans un secteur de plus en plus concurrentiel», a-t-il ajouté.  Lors de cette conférence de presse, M. Elmandjra est revenu sur les grands projets de Méditel en 2008. Un nouveau management, une enveloppe d’investissement de 4,2 milliards de dirhams, un nouveau backbone à l’international, 500 nouveaux sites réseau, la connexion Internet mobile la plus rapide …pour lui, «l’année 2008 a été, par excellence, celle de la transition afin de mieux préparer Méditel à affronter les challenges de l’année 2009». Côté perspectives donc, Méditel s’attend à une année du renouveau en 2009. Dans le marché de l’Internet, cet opérateur mise sur l’innovation. Le taux de pénétration est encore faible (1,72%) et la technologie Wireless se confirme comme le principal mode de connexion au détriment de l’ADSL, selon M. Elmandjra qui rappelle que le taux d’équipement des ménages  en PC est à peine de 15% en milieu urbain et 3% en milieu rural. Dans le segment de l’entreprise, on parle d’une évolution de l’approche du client avec des solutions globales.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *