Méditel restructure sa dette

Le deuxième opérateur GSM ne lésine pas sur les moyens pour assurer son développement. Dans ce sens, il vient de boucler courant décembre 2002 un emprunt bancaire d’un montant de 1,5 milliards de DH.
Selon un communiqué de Méditelecom, ce prêt est destiné au financement du déploiement de son réseau. Il a permis à l’opérateur de procéder à la restructuration de sa dette contractée principalement en devises et de réduire considérablement ses risques d’exposition aux fluctuations des changes, pour reprendre les termes du communiqué. Pour Méditelecom, le succès de cette opération témoigne de la confiance su système financier aussi bien national qu’international dans le groupe. Et d’ajouter que le montage de cette opération financière a obtenu l’aval des partenaires financiers locaux et étrangers ayant déjà octroyé un financement à long-terme. Notons que cette opération a été réalisée à travers la participation de base initiée BMCE Bank et la CDG (Caisse de dépôt et de gestion), mais aussi de l’implication d’un consortium de banques marocaines : la Banque Populaire, Wafabank, la BCM et la CNCA (Caisse nationale du crédit agricole). Méditelecom revendique aujourd’hui 1,6 million de clients actifs. Son réseau commercial comprend plus de 113 points de vente.
Les responsables de l’opérateur soulignent que 10000 emplois directs et indirects ont été créés depuis le lancement de son activité. Les chiffres communiqués par l’entreprise indiquent que pour l’année écoulée, 14 millions de recharges ont été effectuées et plus de 68 millions de SMS échangés.
Selon toujours Méditelecom, l’année 2002 a été marquée par le lancement de nouveaux produits et services répondant aux besoins affichés par les clients. Il s’agit notamment de Néo, Nous, Mobile, Chat, et Yaka. S’agissant du taux de couverture, le deuxième opérateur GSM indique que celui-ci est en progrès constant. Méditelecom couvre en fait les grandes villes, les agglomérations les plus importantes et les principaux axes routiers du pays.
Notons que lors de la célébration le 4 avril 2002 de sa deuxième année d’activité au Maroc, l’opérateur a fait état de son plan de développement. Lors de cette rencontre, les responsables de Méditel ont révélé que les investissements engagés en matière de développement du réseau se sont élevés à 2 milliards de DH. En ce qui concerne les antennes-relais pour le signal, celles-ci dépassent les 1.200, soit une couverture de plus de 80% du territoire. Au niveau commercial, l’entreprise revendique une part de marché de plus de 38%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *