Méditelecom améliore sa ligne

Madrid, le vendredi 24 septembre, au numéro 6 de Plaza de l’Independencia, siège de la Telefonica Moviles S.A. Il est 9 h 15, Miguel Menchén, directeur général de Méditel, filiale de Telefonica, est à l’accueil du groupe de journalistes marocains invités à visiter le Centre de démonstrations du leader du mobile ibérique. Non sans émotion, Miguel Menchén entouré, comme il se plaît à le rappeler, de son équipe, fait le guide. Il faut dire que personne ne peut prétendre mieux connaître le centre que lui. Il en est l’architecte et le fondateur au temps où il était directeur marketing du groupe.
Les regards et la proximité envers le DG de la filiale marocaine du groupe témoignent du profond respect voué à cet infatigable travailleur. Une fois installés dans le centre de conférence, les membres de l’équipe, que l’ex-patron appelle par leurs prénoms, ont passé en revue les principales tâches et missions de cette réelle vitrine de solutions mobiles de Telefonica. Destiné aux différents membres du réseau, le centre, se veut aussi un point de rencontre entre les clients, les commerciaux et les entreprises de MovilForum. À côté de celui déjà en service à Barcelone, l’ouverture d’un autre est programmée à Mexico.
« Cette visite représente un premier acte de notre plan d’action au Maroc notamment. Nous ne voulons pas vendre la technologie, mais le service et les applications qui vont avec », précise d’entrée Miguel Menchén.
Le ton a été, sans détour ni arrières pensées, donné. L’objectif est de prendre connaissance de la performance technologique développée par le groupe ibérique, second leader mondial derrière Vodafone. Selon les chiffres livrés par son staff, Telefónica dope l’économie des pays dans lesquels il opère. En chiffres, l’opérateur est à l’origine de 17 000 fournisseurs externes de contrats, plus de 13 261 millions de dollars de contrats et de 88 % des contrats avec des fournisseurs locaux.
En général, il contribue en moyenne de 1,5 % du PIB des pays dans lesquels il opère avec 148 000 employés dans 15 pays. Ensuite, l’intérêt est aussi de cerner toute l’étendue de la puissance du géant et dont le second opérateur national tirera bientôt bénéfice. Ainsi, ont été passés en revue les différents nouveaux services, les applications récentes, les innovations multiples et les infrastructures mises en chantier. « Aujourd’hui que le réseau Méditel couvre près de 80 % de la population, l’expertise de Médi Telecom s’étend des services GSM au GPRS (General Packet radio System), ouvrant la voie à l’UMTS, la technologie de 3ème génération», estime Miguel Menchén.
La voie est en train, donc, d’être balisée devant de nouveaux produits annoncés comme révolutionnaires. La démonstration suivie sur une large gamme, sortie des essais et effectivement opérationnelle, laisse à penser qu’ils le sont réellement.
Le GPRS aura une part du lion. Rendez-vous est désormais pris, dans les toutes prochaines semaines, avec le client Méditel pour bénéficier pleinement, et de ces nouveaux produits novateurs.
Locomotive du développement des télécommunications de nouvelles générations dans le Maroc, Médi Telecom entend mettre à profit sa maîtrise technologique, mais pas à pas, en s’adaptant avec pragmatisme à l’évolution socio-économique du Maroc. Ceci dans le souci de mettre en oeuvre, au moment le plus opportunes, les technologies nécessaires afin de hisser le pays aux meilleures normes internationales, tout en répondant à des besoins concrets et réalistes du marché. Parmi les cibles potentielles, les entreprises auront assurément des attentes bien assouvies. Le téléphone mobile dans les entreprises, dont elles étaient les premières à adopter l’utilisation par souci d’efficacité économique, avec l’utilisation adéquate des nouvelles formules concoctées aura une influence directe sur leur compte de résultats : moindres coûts et plus de revenus. La force de frappe marketing de Méditel compte désormais sur Corporativo, un service qui intègre les communications internes mobiles et fixes de l’entreprise en formant un unique réseau privé virtuel (RPV). Ce service permet de réduire significativement les coûts en matière de communications, tout en permettant à l’entreprise de gérer son réseau, et de contrôler à chaque instant l’utilisation par les utilisateurs de cette infrastructure de communications. « L’utilisateur du service bénéficie du confort de pouvoir réaliser des appels entre les téléphones mobiles et fixes de l’entreprise au moyen de numéros de postes », explique Marisa Urquia, membre de l’équipe marketing de Telefonica Moviles. Rendez-vous est désormais pris pour bientôt. Plusieurs surprises sont annoncées!

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *