Mehdi Sebti ou la théorie du 360 degrés

Comme pour le journalisme, toutes les formations et tous les parcours professionnels peuvent mener à la pub. A condition d’avoir un certain caractère et une certaine prédisposition. C’est le cas de Mehdi Sebti, DG de Boomerang. Après des études à l’étranger, il rentre au pays en 1987 avec un diplôme de gestion (spécialisation en système d’information) en poche. Il intègre l’entreprise familiale opérant dans le textile et la confection. Deux ans après, il fonde avec des amis, le magazine «Les Alignés». Une expérience qui ne durera pas longtemps. En 1994, il crée l’agence Boomerang. Depuis, c’est une histoire d’amour avec la communication qui s’intensifie au fil des jours. Du moins, c’est ce qu’il nous laisse comme impression.
Quand on demande à M. Sebti, comment il vit son métier au quotidien ? J’applique la théorie du 360 degrés. Et d’ajouter que toute la philosophie d’Ogilvy & Mather repose sur ce concept. En quoi consiste cette théorie ? Réponse : il s’agit de faire un tour complet autour d’un axe. C’est comme ça que ça marche en communication, indique le patron de Boomerang. En d’autres termes, c’est un exercice quotidien qu’il fait chez lui, dans la rue et au boulot. «Quand il s’agit de traiter une problématique autour d’un produit, d’une marque ou d’une entreprise, il faut faire le tour de la question afin d’élaborer des solutions adaptées», ajoute-t-il. Allusion à la nécessité pour les communicateurs d’être proactifs. «Nous sommes bombardés quotidiennement par des messages publicitaires, la valeur ajoutée d’une campagne consiste à laisser une impression positive chez le téléspectateur consommateur», avance le patron de Boomerang. Et de poursuivre que même si le besoin n’existe pas, le publicitaire peut le créer tout en précisant que c’est encore une tâche difficile pour le cas du marché marocain. Ce dernier obéit depuis une dizaine d’années à la même configuration: l’essentiel des investissements publicitaires est assuré par dix gros annonceurs dont les lessiviers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *