Microfinance : Jaida : Un nouveau soutien pour le microcrédit

Microfinance : Jaida : Un nouveau soutien pour le microcrédit

Le fonds «Jaida» organisme spécialisé dans le financement des petites et moyennes entreprises de crédit au Maroc, a signé mercredi dernier ses deux premières conventions de prêt avec deux  associations de microcrédit «Inmaa» et «Al Karama».
Selon un communiqué de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), ces conventions qui portent sur des montants respectifs de 6 et 5 millions de dirhams permettront à ces deux associations de financer près de 4.300 clients finaux additionnels et d’améliorer ainsi les conditions d’un nombre équivalent de familles démunies.
Avec un capital de 100 millions de dirhams, dont 45 % est détenu par la CDG, le Fonds a pour principal objectif de faciliter aux associations de microcrédit l’accès au financement. Il vise également la coopération des bailleurs de fonds internationaux afin de coordonner et d’harmoniser leurs activités dans le secteur indique la même source.
En chiffres, le but est de financer plus du tiers des besoins du secteur soit un total qui avoisine les 2 milliards de dirhams.
Ainsi, il est prévu d’injecter un total de 1,4 milliard de dirhams dont 100 millions en fonds propres et 380 millions de dirhams en dettes subordonnées.
Une initiative qui s’annonce laborieuse pour les créateurs de ce fonds, à savoir : la CDG en partenariat avec la banque allemande KFW, la Caisse de dépôt et de consignation française et l’Agence française de développement.
Il est à noter que le besoin de financement dans ce secteur est estimé à quelque 3 millions de clients qui se trouvent en majorité en milieu rural.
Une situation à laquelle cette convention devrait remédier par la mise en place d’outils de gestion et de formation pour une remise à niveau des organismes de micro-crédit. La cérémonie de signature a eu lieu au siège de la CDG, en présence du président d’Al Karama, Abdelmajid Elghasmi, du président d’Inmaa, Rida Lamrini, du président de Jaida et directeur général-adjoint de la CDG, Abdeselam Aboudrar, du directeur de cabinet du directeur général de la CDG, Khalid Laraichi et de Fouad Benjelloun, membre du Conseil d’administration de Jaida.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *