Microfinance : Le montant maximum atteindrait les 150.000 dirhams

Microfinance : Le montant maximum atteindrait les 150.000 dirhams

Du nouveau dans la sphère de la microfinance. Le seuil d’octroi du microcrédit va être élevé.

On parle d’un montant maximum de 150.000 dirhams contre 50.000 dirhams. C’est ce que stipule le projet de loi N°85-18 modifiant la loi n°18.97 relative au microcrédit approuvé lors du Conseil de gouvernement tenu jeudi dernier à Rabat. Présenté par le secrétaire général du gouvernement au nom du ministre de l’économie et des finances, Mohamed Benchaâboun, le projet de loi propose une augmentation du montant maximum du microcrédit, fixé actuellement à 50.000 dirhams, qui sera définie par un texte réglementaire et qui ne peut excéder 150.000 dirhams.

Ce texte vise à améliorer l’accès des Très petites entreprises (TPE) aux financements et répondre à leurs attentes en matière de croissance et de pérennité, ainsi que la promotion du professionnalisme dans le secteur du microcrédit, le renforcement de son intégration dans le paysage financier et l’appui aux activités génératrices de revenus, en vue de garantir un développement harmonieux pour le secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *