Microsoft s’engage auprès des chômeurs

Le géant américain de l’édition informatique Micr-osoft ne se résume pas à son patron emblématique Bill Gates et à ses logiciels. C’est aussi une entreprise qui s’investit dans la communication citoyenne. Au Maroc, cette stratégie internationale s’est déclinée par la mise en oeuvre d’un programme de reconversion vers les métiers de l’informatique. Initié en 2000, le programme en question (développé par la filiale marocaine) a permis à 46 jeunes chômeurs de longue durée de trouver un emploi en tant qu’ingénieur. Du moins, si l’on en juge par les propos de M. Nabil Chebbi, directeur marketing, des PME-PMI, des partenaires et du réseau des revendeurs chez Microsoft. Pour l’année en cours, l’entreprise a formé en partenariat avec le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, 48 titulaires de doctorats et de maîtrise sur la gestion et l’administration de la plate-forme Microsoft Windows 2000, de son infrastructure réseau et de son service annuaire. Plus de la moitié d’entre eux ont trouvé un emploi, avance M. Chebbi. A noter que les titulaires ont bénéficié d’une formation intensive pendant quatre mois. A la fin de ce cursus, ils sont titulaires d’un Microsoft Certified Professional. Il s’agit d’un test de compétence reconnu au niveau mondial. Pour rapprocher ces compétences des entreprises, Microsoft organise aujourd’hui un forum à Casablanca. Cette rencontre sera l’occasion pour celles-ci de nouer des contacts avec ces ingénieurs. Ces derniers disposent des compétences leur permettant d’accéder à des postes d’ingénieurs système, ingénieurs de support technique, analystes système, analystes réseau, consultants, etc. Notons que l’action de la filiale marocaine de Microsoft en faveur des ingénieurs chômeurs a été primée comme étant le meilleur modèle en la matière par la maison mère de l’éditeur américain à travers le monde. Pour l’heure, la filiale travaille d’arche pied sur la troisième édition du programme de reconversion des ingénieurs chômeurs. Ce dernier concerne une cinquantaine de personnes y compris les handicapés moteurs. Ce qui est fait d’ailleurs l’originalité de cette édition par rapport aux précédentes, indique M. Chebbi. Sur un autre registre, Microsoft ne compte pas baisser les bras en matière de lutte contre le piratage. La politique de sensibilisation engagée commence à donner ses fruits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *