Microsoft toujours sous pression de Bruxelles pour « abus de position dominante »

Bruxelles et Microsoft s’étaient réunis jeudi, toujours à huis clos, pour parvenir à un compromis et éviter à Microsoft des pénalités journalières pour ne pas s’être conformé à une décision de la Commission européenne de mars 2004.

Microsoft s’était alors vu infliger une amende de quelque 500 millions d’euros ainsi que l’obligation de dévoiler des codes informatiques du logiciel Windows afin de le rendre interopérable avec des logiciels concurrents.

La Commission estime que le géant américain des logiciels ne s’est toujours pas conformé à cette décision. De son côté, Microsoft a fait appel de cette décision.

Mais alors que les tractations se poursuivent à Bruxelles, Microsoft doit faire face à une nouvelle menace brandie par la Commission européenne contre la prochaine version de Windows.

"Vista", le nouveau système d’exploitation de Windows n’est pas encore sorti qu’il est déjà pointé du doigt par Bruxelles pour enfreinte aux règles de concurrence européennes.

La Commissaire européenne à la concurrence, Neellie Kroes, a écrit au numéro un mondial des logiciels pour lui demander de se conformer à ces règles. Il ne s’agit pas ici d’une mise en demeure formelle mais d’un "simple avertissement", selon un porte-parole européen.

La commission craint que Windows n’offre son nouveau produit à la vente qu’avec les moteurs de recherche et antivirus Microsoft, ce qui correspond à une vente groupée interdite par les règles de concurrence de l’UE.

Microsoft qui n’a pas hésité à engager des avocats européens, assure que le fait de dévoiler les clés de certains dispositifs demandés par Bruxelles, rendrait Windows Vista plus vulnérable aux attaques.

L’un des avocats de la société américaine en Europe a commenté cette situation en disant: "forcer la compagnie (Microsoft) à vendre Vista sans défenseur Windows c’est comme forcer BMW à vendre ses voitures sans airbag".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *