Mines : Managem sort du tunnel

Mines : Managem sort du tunnel

Des performances en amélioration en 2005 pour le holding minier marocain Managem. A commencer par le résultat net consolidé. Ce dernier, dopé par l’accroissement du résultat non courant, s’est bonifié à 68,4 millions DH contre une perte de -68,3 millions DH en 2004 sur une base comparable. Le RNPG est, quant à lui, en progression de 34,8 % à 126,2 millions DH.
Par ailleurs, Managem a réalisé un chiffre d’affaires consolidé en dégradation de 31,6 % à 1 milliard 646,4 millions DH en 2005, comparativement à 1 milliard 862,1 millions DH une année auparavant, suite à la sortie de son ex-filiale canadienne SEMAFO du périmètre de consolidation.
Un chiffre dû à plusieurs facteurs ayant trait notamment à l’Excédent brut d’exploitation qui a marqué un repli de 2,7 % à 466,2 millions DH, traduisant pour l’essentiel la baisse conséquente du cours du cobalt et, dans une moindre mesure l’effet plutôt défavorable de la parité dollar et dirham.  Pour sa part, le résultat d’exploitation aggrave son déficit de 53,7 millions DH pour s’établir à -60,3 millions DH, plombé par l’effet d’amortissement sur une année pleine de la mine Draasfar.
Signalons, par ailleurs, que l’entreprise minière a poursuivi en 2005 l’assainissement de son portefeuille de couverture, contenant les ratios à 93 % pour l’or et 89 % pour l’argent. Le Conseil d’administration de la société compte proposer lors de la prochaine assemblée générale la distribution d’un dividende unitaire de 10 millions DH.
La Société métallurgique d’imiter (SMI), qui fait partie du holding minier Managem, a pour sa part réalisé un chiffre d’affaires en progression de 22 % en 2005 pour s’établir à 327,5 millions DH contre 267,8 millions DH en 2004. Cette hausse s’explique par l’accroissement des volumes vendus de 14 %, et l’appréciation du cours de vente du métal de 7 %. Parallèlement à cette hausse du chiffe d’affaires, la baisse des coûts opératoires a permis à l’excédent brut d’exploitation de s’inscrire en hausse de 59 % pour s’établir à 125 millions DH contre 78 millions DH en 2004. Le résultat d’exploitation a augmenté de 76,5 millions de DH par rapport à 2004 pour s’établir à 58,9 millions de DH en 2005.
Enfin, il est important de souligner la découverte de nouvelles réserves d’argent métal de 453 tonnes en 2005. Compte tenu de la forte progression des résultats, SMI compte renouer avec la distribution d’un dividende de 22 DH par action, soit un rendement de 3,2 % (cours de 1045 DH).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *