Miriem Bensalah Chaqroun : «Seuls les professionnels réussiront sur le long terme»

Miriem Bensalah Chaqroun : «Seuls les professionnels
réussiront sur le long terme»

ALM : En célébrant les 30 ans de Sidi Ali, quelle est aujourd’hui la place de cette marque phare de la société Les Eaux minérales d’Oulmès sur le marché national ?
Miriem Bensalah Chaqroun : Sidi Ali a aujourd’hui en effet 30 années de présence sur le marché marocain, trente années de pureté et de minéralité pour une marque, qui, au-delà de son leadership confirmé, se distingue comme étant une «Love brand». Sidi Ali est à l’unanimité la marque d’eau minérale naturelle de référence au Maroc. De plus, au-delà de son marketing permanent, elle consolide sa position de leader à travers ses qualités intrinsèques d’eau parfaitement équilibrée en minéraux, adaptée à tous.

Lancée en 1978, Sidi Ali a accompagné l’évolution du marché marocain, aujourd’hui mature, quelle évolution allez-vous réserver à cette marque ?
Nous n’avons jamais cessé de faire évoluer le produit à travers son packaging, son marketing agressif au sens positif du terme et par ces investissements. La marque se doit de rester précurseur et initiatrice d’innovations. Il est intéressant de noter que sur les dix dernières années nous avons investi plus de 1 milliard de dirhams dans ce sens.

Dans un marché très compétitif, comment la société Les Eaux minérales d’Oulmès envisage-t-elle l’avenir ?
Croyez-moi nous envisageons l’avenir avec beaucoup de sérénité et surtout de confiance. La concurrence est un moteur et un challenge permanent pour un leader. Elle pousse à être réactif et innovant. Et nous n’avons jamais cessé et ne cesserons pas d’être fidèle à cette approche entrepreneuriale motivante pour nos équipes, nos clients et nos actionnaires.

Comment se comporte le marché des eaux embouteillées au Maroc ? Quelles sont ses perspectives de développement ?
Le marché de l’eau embouteillée est estimé à plus de 300 millions de litres et la consommation par personne est encore loin de celle de certains pays même voisins.
Ceci nous conforte dans notre potentiel d’avenir. Les habitudes de consommation, l’amélioration du pouvoir d’achat, la modernisation des circuits de distributions sont autant de gages de réussite pour l’avenir de notre secteur. Les consommateurs marocains sont de plus en plus avertis, exigeants et surtout convaincus du choix qu’ils font de leurs produits. Toutefois, il ne faut pas oublier que c’est un secteur très fortement capitalistique et que seuls les professionnels réussiront sur le long terme.


Une eau native de Zayan


Située dans la province de Khémisset, la source d’eau minérale naturelle de Sidi Ali prend naissance dans le massif de Zayan, un site naturellement protégé. Cette source a été découverte en 1972 et les premières mises en bouteille ont eu lieu au cours du premier semestre 1978. L’eau minérale Sidi Ali, d’origine souterraine, émerge en surface à une température de 19°C. Lors de son cheminement vers la surface, elle se charge en minéraux et oligo-éléments. C’est une eau pure, dotée d’une minéralité parfaitement équilibrée et riche en oligo-éléments.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *