Mise au point

A toute fin utile et pour pallier un déficit de l’investigation de votre journaliste, je vous prie de bien vouloir noter que :
-le Café de la Poste n’a pas été réalisé par une décoratrice avec «quelques rides », mais par mon associé et moi-même qui avons à peine plus de 30 ans.
-La mezzanine de l’étage n’est pas un bar à alcool mais un espace du restaurant, dans lequel on peut manger à une hauteur intermédiaire et dans une ambiance de salon marocain.  -le chef ne se prénomme pas Cyril. En revanche, la carte a bien été créée par le jeune chef français Cyril Lignac.
-Enfin, vous publiez en fac-similé la note sur laquelle on peut lire un montant de 11 65 dirhams pour quatre personnes, ce qui fait environ 290 DH par personne, y compris le vin. Dans ces conditions, je ne comprends pas pourquoi votre journaliste indique qu’il faut compter 400 ou 600 dirhams par personne et qualifie la tarification d’excessive.
Ultime erreur sur l’adresse du restaurant qui se situe à l’angle des boulevards Imam Malik et Mansour Eddahbi et non pas, au 127, avenue Mohammed V, cette dernière adresse étant celle de notre agence marocaine.»

• Karl Fournier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *