Missions et salons économiques : L agenda italien dévoilé

Missions et salons économiques : L agenda italien dévoilé

Les Italiens ont dévoilé le calendrier des foires et salons aux opérateurs économiques marocains. Ce fut l’objet d’une rencontre organisée mercredi par la Chambre du commerce extérieur italien et la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Un rituel auquel se livrent les deux parties afin de promouvoir les échanges maroco-italiens et de dresser un panorama détaillé du savoir-faire européen à travers une invitation ouverte aux différents salons italiens prévus pour cette année. «Bien que nous passions par une phase de récession, l’industrie italienne est toujours vivante. Nous ne sommes plus orientés à vendre nos produits mais à chercher de nouveaux partenaires. A cet égard nous cherchons à élargir notre base et à drainer le maximum de PME et PMI marocaines à tisser des synergies avec leurs homologues italiens et à accompagner la dynamique économique engagée dans les deux pays», souligne Piergiorgio Cherubini, ambassadeur d’Italie au Maroc. Le représentant diplomatique a salué dans ce sens les avancées marocaines en termes d’industrie et a réitéré l’engagement de son pays à participer au chantier industriel marocain. De nombreuses missions relatives aux secteurs de l’habillement, agriculture, artisanat, hôtellerie et équipements seront au rendez-vous au cours de cette année. 2013 sera également l’année de l’inauguration du «Guichet Italie». un dispositif qui permettra de fournir dans une seule adresse un service plus complet aux opérateurs marocains et italiens.
Notons que les échanges maroco-italiens ont atteint à fin septembre 2012 un total de 1 milliard d’euros en termes d’exportation et 439 millions d’euros en importation. Les exportations italiennes vers le Maroc sont orientées principalement vers le textile qui a atteint au titre des 9 premiers mois de 2012 un volume de 66,7 millions d’euros, suivi des machines industrielles spécialisées (76,1 millions d’euros ) ainsi que le gaz et pétrole (59 millions d’euros). Les importations italiennes du Maroc concernent particulièrement les poissons en conserve (95,3 millions d’euros), l’habillement (72,6 millions d’euros ), fils et câbles (48,8 millions d’euros) et maroquinerie (27,3 millions d’euros).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *