Moderniser les outils de travail

Moderniser les outils de travail

La présidente de la Fédération des entreprises d’artisanat (FEA), Ghalia Sebti, vient de dévoiler son plan d’action pour la période 2008-2009. Au cours de sa présentation des résultats d’activité de la fédération, Mme Sebti a déclaré que le secteur de l’artisanat est en grande difficulté, malgré l’importance cruciale qu’il présente.  Pour elle, le grand souci de la fédération est d’adapter les produits de l’artisanat aux changements que connaît le domaine de la décoration. Pour faire face aux contraintes que connaît ce domaine, la fédération veille à la mise à niveau du secteur. L’artisanat est un secteur qui a du potentiel. Il est créateur d’emploi mais marginalisé, car il ne bénéficie pas de l’accompagnement nécessaire, selon la présidente de la FEA, qui a tenu une conférence de presse, jeudi 12 juin, à Casablanca.
En effet, la FEA concentre son plan d’action 2008-2009 sur la modernisation des outils de travail des entreprises dans le domaine d’artisanat.  Cette modernisation passe d’abord par la poursuite des actions concernant la fiscalité, la couverture sociale (mise en place du produit Inaya), la défense de la propriété intellectuelle et la participation à l’élaboration des normes des produits d’artisanat. Ensuite, il y a l’amélioration  du transport par le renouvellement du partenariat avec Royal Air Maroc pour les tarifs préférentiels (billetteries et  fret), et le développement de nouveaux partenariats avec Chronopost et  CMA/CGM (ex Comanav). Et ce, en plus de l’amélioration de l’accès au financement avec la mise en place d’un partenariat avec différentes institutions bancaires. De même, la fédération s’engage à suivre les projets dédiés à l’artisanat à Casablanca. Pour ce qui est de la formation, la fédération travaille sur un rapprochement avec la Commission formation de la CGEM ainsi que la réalisation d’un programme d’échange de savoir-faire en partenariat avec des artisans carreleurs français et la Fédération de l’industrie des matériaux de construction.
Les membres du bureau de la FEA ont aussi mis l’accent au cours de leurs interventions sur le bilan d’activité de la fédération pour l’année 2007. À ce sujet, la fédération a constitué des commissions thématiques présidées par les membres du Bureau (foncier, transport, financement, formation, emploi et promotion). Par ailleurs, la FEA bénéficie de la contribution financière du Programme d’appui aux associations professionnelles (PAAP). Dans le cadre des procédures de co-pilotage, la FEA, signataire du contrat-programme, a participé au lancement de plusieurs opérations. De même, elle a pris part au renforcement de la représentativité de la FEA sur le plan national à travers la réalisation des tournées promotionnelles à Marrakech et à Fès.  Il faut rappeler que la FEA a été créee le 16 mars 2006. Elle rassemble plus de 70 entreprises d’artisanat. De même qu’elle englobe six filières des métiers : l’architecture, la décoration, l’ameublement, l’habillement, la bijouterie et les produits du terroir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *