Mohamed Benchaâboun : «L’augmentation du capital de la BCP se déroulera en quatre phases»

Mohamed Benchaâboun : «L’augmentation du capital de la BCP
se déroulera en quatre phases»



ALM : Pourquoi avez-vous choisi les banques régionales comme acheteurs principaux ?
Mohamed Benchaâboun : Le choix des Banques populaires régionales (BPR) comme acheteurs s’inscrit dans la continuité des dispositions de la loi 12/96 portant réforme du Crédit populaire qui visait essentiellement à renforcer la cohésion du Crédit populaire du Maroc (CPM) et à confirmer son caractère mutualiste. C’est dans ce sens que cette même loi avait prévu la cession de 21% du capital de la Banque centrale populaire (BCP) à un prix préférentiel. Cette opération réalisée, en 2002, avait permis l’entrée des BPR dans le capital de la BCP, à côté de l’Etat qui restait l’actionnaire de référence de la BCP et devait logiquement être suivie d’opérations similaires visant le même objectif : le renforcement de la cohésion du CPMet la consécration irrévocable de son caractère mutualiste. Par ailleurs, ce choix répond également aux dispositions de l’article 17 de la loi 12/96 précitée qui prévoit que le capital de la BCP doit toujours être détenu majoritairement par l’Etat et les BPR. Dans cette configuration, la cession des 20% à un autre opérateur aurait été non conforme à cette disposition.

Quelle dimension revêt cette cession ?
Cette opération revêt, pour nous, une dimension stratégique et institutionnelle indéniable. Tout d’abord, sur le plan institutionnel, elle consacre définitivement le caractère mutualiste de notre Groupe en permettant aux BPR de devenir l’actionnaire de référence de la BCP et de se rapprocher ainsi des standards des grands groupes mutualistes internationaux où la Banque centrale est détenue majoritairement, voire en totalité, par les banques régionales. En second lieu, sur le plan stratégique, cette opération permet de renforcer les liens organiques et fonctionnels entre les différentes entités du Groupe tout en insufflant une nouvelle dynamique tant aux BPR qu’à la BCP afin que leur contribution à la mobilisation de l’épargne et au financement de l’économie soit plus efficiente de manière à pouvoir accompagner les chantiers structurants ouverts par notre pays tant au plan régional que national.

Comment cette opération sera-t-elle conduite ? 
Comme cela a été annoncé, cette opération sera réalisée sur le marché de bloc de la Bourse des valeurs de Casablanca et ce dès la reprise de la cotation de la BCP le 25 mai. Quant au règlement-livraison, il interviendra dans les délais réglementaires, soit j+3. Par ailleurs, les 20% cédés par l’Etat seront répartis de façon égalitaire entre les 10 BPR formant le CPM. Cette opération n’a pas été improvisée ou dictée par la conjoncture car elle est prévue dans la loi de Finances des trois dernières années. Toutefois, elle devait être précédée d’un certain nombre de préalables dont la révision de la loi 12/96 qui a abouti en 2010 et la finalisation de l’opération de fusion-absorption de la Banque populaire de Casablanca par la BCP pour la réalisation de laquelle il fallait également réviser la loi 12/96.

Qu’en est-il de la décision d’augmentation du capital de la BCP ?
La décision de l’augmentation du capital de la BCP est une suite logique de l’opération d’acquisition, par les BPR, de 20% du capital de la BCP. Il faut rappeler, à cet égard, que cette opération porte sur un montant de 5.339 M DH et aboutira à une réduction des fonds propres réglementaires du Groupe puisqu’il s’agit de participations prises dans un établissement de crédit qui plus est, fait partie du Groupe.  C’est à cet effet que notre conseil d’administration et notre comité directeur ont approuvé un plan d’augmentation du capital de la BCP en quatre phases. 1)Une première augmentation de 10% par offre publique de vente. 2) Une seconde augmentation de 5% réservée au personnel. 3) Une troisième augmentation par incorporation des réserves. 4) Et, enfin, une augmentation dans une fourchette de 5 à 15% qui sera réservée à un institutionnel. À cet effet, une assemblée générale extraordinaire sera convoquée pour approuver ces différentes augmentations du capital.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *