Mohamed Boussaid se livre à l’Oxford Business Group

Mohamed Boussaid se livre à l’Oxford Business Group

«Les indicateurs macroéconomiques sont au vert». C’est ce qu’a confirmé Mohamed Boussaid, ministre de l’économie et des finances, aux experts de l’Oxford Business Group (OBG), et ce en marge de la publication du rapport économique «The Report : Morocco 2016».

Lors d’une interview accordée au cabinet d’intelligence économique et de conseil, le ministre a insisté sur les efforts de stabilisation macroéconomique entrepris par le gouvernement qui ont permis de renouveler la ligne de précaution et de liquidité par le Fonds monétaire international. Ces efforts offrent également un cadre macroéconomique et des conditions budgétaires stables aux investisseurs dans plusieurs secteurs.

Rappelons que dans l’automobile, précisément dans le sillage de l’installation de Renault, le Groupe PSA Peugeot Citroën a annoncé en 2015 son intention d’installer une usine à Kénitra. Le secteur de l’aéronautique a également connu une hausse des investissements supplémentaires de la part de leaders mondiaux.

Selon M. Boussaïd, «ces développements participent au plan d’accélération industrielle entrepris par le gouvernement et constituent une source non négligeable de deniers publics supplémentaires». Le ministre prévoit une croissance légèrement en dessous de 2% pour 2016 et explique que «malgré une augmentation constante de la dette publique depuis la crise mondiale, celle-ci a été stabilisée en 2015 aux alentours de 63 % du PIB, et va décroître à partir de 2017».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *