Mohamed Es-Saadi : «Le Maroc est une force émergente»


ALM : Quel bilan faites-vous des éditions de la caravane de l’exportation ?
Mohamed Es-Saadi : Les éditions précédentes ont connu un grand engouement. Nous avons recruté, durant ces manifestations, de nouvelles entreprises. Et par conséquent nous élargissons d’année en année notre offre. Notre souci primordial est de rajeunir l’offre exportable et de diversifier les prestations du marché. Actuellement, le Maroc a atteint près de 16 milliards de dollars des exportations. De ce montant global, 70% des parts vont à l’Union européenne. Ces entreprises sont issues majoritairement des PME et PMI. Il faut dire que le bilan enregistré durant les dernières éditions est positif. Notre pays dispose d’entreprises performantes qui ambitionnent d’exploiter d’autres marchés où la compétition est riche et encore vive.

Comment rendre le marché marocain plus compétitif ?
Cela s’inscrit dans l’axe primaire de notre manifestation. Nous promouvons la compétitivité sur tous les fronts. Cela nous incitera à améliorer davantage nos services. Cependant, il y a beaucoup de choses à réaliser en parallèle. Nous ne pouvons pas nous estimer compétitifs à 100%. Nous avons une forte présence dans le champ haut de gamme. Par contre, nous avons du mal à gagner le terrain des exportations bas de gamme. Ce secteur représente des parts de marché importantes d’où l’utilité de l’exploiter.

Quelle place occupe les exportations marocaines  ?
L’offre marocaine est respectée à l’international. C’est un champ fertile, dense et important. Le Maroc est une force émergente en matière d’exportation. Ainsi, il est de notre obligation de consolider cet atout, et ce en présentant une offre attractive, des produits à la fois variés et qualitatifs. Nous exigeons la qualité car elle est la colonne vertébrale de nos produits.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *