«Morad», un projet favorisant l’employabilité de 15.000 jeunes

«Morad», un projet favorisant l’employabilité de 15.000 jeunes

Le coup d’envoi du projet «Morad» a été donné jeudi, 17 novembre 2011, à Casablanca. Initié par l’antenne maghrébine de l’ONG internationale «Education for employement» (EFE-Maroc), ce projet tend à créer un modèle référentiel de l’employabilité durable, et ce en adoptant une approche systématique et globale. «Ce projet de grande envergure a pour ambition d’améliorer l’employabilité et l’insertion de 15.000 jeunes Marocains dans le marché de l’emploi à l’horizon 2014», explique Nawfal Fassi Fihri, président d’EFE-Maroc. Et d’ajouter que «cette intégration professionnelle sera réalisable grâce au soutien de tous nos partenaires qui accompagneront ce projet, qu’ils soient du secteur public ou privé». Pour un financement de 5 millions de dollars, le projet «Morad» équipera les jeunes avec les compétences du marché et leur permettra de créer des liens directs avec les employeurs. Le projet sera incarné par un duo composé d’un jeune homme et d’une jeune femme. Ce binôme témoignera de l’expérience EFE et prônera auprès de leurs confrères des solutions efficaces pour répondre à la crise de l’emploi vécue par les jeunes. Outre l’insertion de 15.000 jeunes, «Morad» s’articule également autour de l’animation de l’enclos des maisons de jeunesse marocaines. Le but étant de faire bénéficier les jeunes du savoir-faire de l’EFE en matière de formation continue. De même, le projet œuvre à renforcer les compétences des jeunes en connaissances et conseils pratiques dans le marché de l’emploi et le secteur des nouvelles technologies. En parallèle à la création des opportunités d’emploi en faveur des jeunes, le projet «Morad» encourage l’engagement civique des jeunes au sein de leur communauté. Ce projet connaît la participation de grands organismes sur le marché de l’emploi, à savoir le ministère de la jeunesse et des sports, la CGEM, l’AFEM, l’Université Hassan II Casablanca, ManpowerGroup, Microsoft et Ynna Holding. Ce projet est également appuyé par la fondation canadienne MasterCard qui consacre 3 millions de dollars à la mise en œuvre de ce projet. Dans ce sens, Reeta Roy, présidente de la fondation, affirme à ALM que «MasterCard est ravie de pouvoir participer à l’expansion de ce programme innovant qui permet de répondre aux besoins des jeunes et des employeurs dans le but de promouvoir l’employabilité des jeunes au Maroc». Pour sa part, Jamie McAuliffe, président de l’EFE-US, souligne que «le partenariat avec la fondation MasterCard participera à l’évolution du modèle EFE et appuiera les partenariats développés au Maroc pour faire en sorte que la situation de l’employabilité au pays devienne un important dividende économique». L’avenir se veut prometteur pour les initiateurs de cette opération pilote au Maroc. «Nous allons créer un futur brillant pour des centaines de jeunes à travers des formations qui mènent vers des opportunités d’emploi significatives», ajoute M. McAuliffe. Pour mieux cibler tout le territoire marocain et réaliser l’objectif requis du projet «Morad», l’EFE-Maroc a partagé le territoire en quatre régions. La première année sera donc consacrée au Grand Casablanca et Doukkala-Abda. La deuxième touchera, pour sa part, le Nord, plus précisément la région de Tanger-Tétouan. Les autres régions restantes sont Marrakech-Tensift, Fès-Boulemane et Souss-Massa-Drâa qui seront les dernières escales du projet. Rappelons que chaque région répondra à un certain nombre d’objectifs pour cibler les 15.000 jeunes à l’horizon 2014.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *