Movenpick veut se renforcer sur le Maroc

La chaîne hôtelière suisse « Moevenpick Hotels », encouragée par les bons résultats réalisés par son unité de Tanger en 2003, compte renforcer sa présence au Maroc par quatre ou cinq hôtels, selon son président, Jean-Gabriel Pérès. L’unité cinq étoiles que possède la chaîne dans la ville du Détroit a affiché un taux d’occupation de 47 pc et fait 53 millions de dirhams de chiffre d’affaires en 2003.
Dans une interview publiée lundi par le quotidien « L’Economiste », M. Pérès a indiqué avoir eu des rencontres avec plusieurs investisseurs marocains sur des possibilités de partenariat, lors des 4èmes Assises nationales du tourisme, qui ont eu lieu jeudi et vendredi derniers à Casablanca. Il a souligné que la priorité de son groupe reste la gestion pour compte, notant que sur les 65 hôtels sous enseigne Moevenpick, la moitié sont en gestion pour compte.
« Nous étudions toutes les opportunités, mais il y a des choses que nous ne faisons pas: un contrat de location », a souligné le président de Moevenpick, pour qui « ce type de collaboration est une situation perdant-perdant pour tout le monde, pour l’opérateur et pour le gestionnaire, comme l’a démontré un certain nombre de faillites dans le secteur ces derniers années en Europe ». Après avoir relevé qu’il était rare d’entendre parler de mariages dans le domaine de l’hôtellerie, M. Pérès a n’a pas caché sa vocation d’arrangeur de mariage, mais à condition de figurer sur la liste des témoins.
Classé 60-ème parmi les 100 hôteliers mondiaux, le groupe spécialisé dans dans le haut de gamme, et dont le tiers du capital est détenu par le saoudien Kingdom Holding, a réalisé un chiffres d’affaires de 2,8 milliards de dirhams en 2002 et ambitionne de doubler dans les cinq prochaines années sa taille, en se concentrant en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *