Mustapha Bidouj : «Nous avons le taux le plus avantageux»

Mustapha Bidouj : «Nous avons le taux le plus avantageux»

ALM : Vous venez d’obtenir la note Alpha positive par Microrating International. Qu’est-ce que cela représente pour la Fondation ?
Mustapha Bidouj : C’est un rating qui renforce nos relations institutionnelles avec les organismes internationaux dans le monde du microcrédit. Vous savez, c’est désormais souhaitable d’avoir cette notification selon les termes de Bâle II. Nous sommes l’unique institution qui est arrivée à obtenir cette note.

Vous souhaitez élargir la gamme de vos produits. De quoi s’agit-il au juste ?
Effectivement, nous voulons offrir de nouveaux produits à cette catégorie particulière de clients. L’objectif est de ramener leur activité dans le circuit formel et partant les bancariser. Dans ce cas, nous allons plutôt parler de micro-finance et de TPE au lieu de microcrédit. Ainsi, nous voulons arriver à débloquer des montants pouvant atteindre les 150.000 dirhams. Cela nous permettra de réduire les cas d’endettement croisé des bénéficiaires.

Comptez-vous proposer des produits alternatifs dans le microcrédit ?
Nous travaillons actuellement sur ces nouveaux produits et sur leur commercialisation dans ce créneau. La circulaire de Banque Al-Maghrib a à peine un mois. Nous préférons donc les étudier davantage pour les mieux exploiter. Vous savez, nous sommes l’organisme le plus jeune dans ce domaine. Nous avons vu le jour en 1999. Aujourd’hui, nous sommes l’un des leaders du microcrédit au Maroc avec un encours de près d’un milliard de dirhams.

Les banques se sont lancées également dans ce créneau. Comment comptez-vous faire face à la concurrence ?
Oui, il y a une concurrence que j’estime saine. À la Fondation Banque Populaire pour le micro-crédit nous offrons l’un des taux les plus avantageux sur le marché, à savoir 12 %.
Je précise que notre action est focalisée sur le milieu urbain. Le résultat net est sur un rythme croissant depuis ces deux dernières années. De 26 millions de dirhams en 2005, le résultat net est passé à 52 millions de dirhams l’année dernière. Ce sont des montants que nous injectons dans notre activité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *