Mustapha Boucetta reconduit à la tête du CRT de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Mustapha Boucetta reconduit à la tête du CRT de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Il sera appuyé par un président délégué

Comme prévu, les travaux de l’assemblée générale élective du Conseil régional du tourisme (CRT) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima

se sont déroulés, mardi 27 mars, dans le calme. Et avec le retrait de Safouan Benayad et Driss Semlali de la course, cette assemblée a connu la réélection du président sortant, Mustapha Boucetta, (pour un quatrième mandat) avec 24 voix face à Samira Ktiri El Idrissi (13 voix), connue par sa grande expérience dans l’hôtellerie en matière de commercialisation et de relations avec les partenaires nationaux et étrangers. Intervenant à cette occasion, M. Boucetta a fait part de son intention de poursuivre ses efforts avec les membres du nouveau bureau pour la promotion de la région avec une représentation de toutes les destinations du nord au sein de cette institution. «Nous travaillons pour que toutes les villes et provinces de la région soient bien représentées au sein du CRT», a-t-il dit.

Outre le directeur général et les membres traditionnels du bureau, le nouvel organigramme du CRT permet au président en exercice d’être appuyé par un président délégué en vue de la bonne marche de cette institution.

Par ailleurs, cette assemblée a été marquée par la présentation des projets et des actions menés dans le cadre du nouveau plan d’action pour le développement touristique pour la région, dont l’ambition est d’attirer plus de 3 millions de touristes en 2020. Pour atteindre cet objectif, la région met le paquet sur la valorisation accrue des produits de culture et nature et l’amélioration d’une offre MICE spécialisée dans les salons internationaux et qui s’appuie sur les moteurs du développement économique de la destination. Il s’agit aussi de la consolidation de l’offre balnéaire sur le littoral de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Il est à noter que parmi les actions de ce nouveau plan, la confirmation des marchés traditionnels (dont l’Espagne et la France) et le développement de nouveaux marchés tels que la Chine et la Russie. Alors que la région dispose de quelque 289 unités hôtelières (22.550 lits), dont Tanger se taille la part du lion avec près de 50% de la capacité d’hébergement régionale. «L’année 2017 a été marquée par un contrôle plus strict de la qualité des prestations  des aménagements des établissements d’hébergement, grâce à la vigilance des délégués du ministère du tourisme de la région», selon les données tirées du rapport moral, dont lecture a été donnée à cette occasion.

Il s’agit aussi, dans le cadre de ce même plan d’action, de renforcer le nombre de liaisons aériennes entre cette région et d’autres destinations européennes. Plusieurs compagnies aériennes ont porté leur choix sur Tanger pour consolider leur desserte du Royaume vers l’Europe. Parmi lesquelles figurent Royal Air Maroc, Tansavia, Air Arabia, TuiFly et Vueling. Des études sont menées pour la création d’une nouvelle liaison entre Tétouan et Paris.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *