Mustapha Mansouri, L’homme du dialogue

L’adoption du code du travail est à mettre à l’actif du gouvernement Jettou. Sous la houlette du ministre RNI de l’Emploi, Mustapha Mansouri, ce code figé à l’état de projet depuis près de deux décennies a vu le jour dans une ambiance de satisfaction générale. Pour une fois, les différents partenaires sociaux (gouvernement, syndicats et opérateurs économiques) se sont, en effet, mis d’accord autour des grandes lignes d’un texte qui réglemente les rapports entre employeur et employé. Ce qui représente un acte de confiance majeur pour les investisseurs aussi bien nationaux qu’étrangers. Mustapha Mansouri, qui détenait le portefeuille du Commerce, de l’Industrie et des Mines dans le précédent gouvernement Youssoufi, a été nommé au sein du cabinet Jettou comme ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité pour justement mener à bon port ce dossier d’importance capitale. Qui mieux que lui, fort d’une fibre sociale incontestable et d’un sens du dialogue remarquable, pourrait rapprocher les positions des uns et des autres avec comme seul souci de sortir avec un projet qui emporte l’adhésion des différents protagonistes ? Ce n’était pas joué d’avance sachant que ses prédécesseurs ont échoué dans cette entreprise.Député de Laaroui à Nador dont il est également président de commune depuis plusieurs mandatures, Mustapha Mansouri est bien l’homme des défis et des dossiers difficiles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *