Mydeal.ma carbure au souffle de sa seconde bougie

Mydeal.ma carbure au souffle de sa seconde bougie

Depuis deux ans, les offres Mydeal se multiplient. « Notre objectif à terme est de proposer plusieurs outils de communication innovants à nos partenaires afin de les accompagner au mieux sur Internet, le deal étant la première brique » déclare Mounia Rkha, directrice associée chez Mydeal.

C’est en novembre 2010, que le premier site d’achats groupés au Maroc a vu le jour. Pour rappel, le lancement des premières offres a été opéré en décembre 2010. « Tous les jours, ce sont des dizaines d’offres promotionnelles sur des prestations haut de gamme, avec des réductions allant jusqu’à 90%, qui sont proposées aux membres mais aussi aux futurs membres qui peuvent s’inscrire à tout moment », attestent les responsables du site.

 Il fait dire que ce dernier s’est vu accorder, en mars 2012, par Maroc Numeric Fund, pour son développement une manne de pas  moins de 2 MDH.

« Depuis sa création, Mydeal a généré près de 30 millions de dirhams pour ses partenaires (commerçants, instituts de beauté, restaurants…) et a, en outre, permis à ces derniers de communiquer intelligemment et sans risque. Mydeal est devenu le leader marocain des sites d’achats groupés ».

 Face aussi à une concurrence naissante dans le domaine, Mydeal.ma table sur de nouveaux lancements en 2013, en guise de réplique.

 La mise en ligne de Mydeal Market, le 17 septembre 2012, permet désormais aux partenaires de saisir eux-mêmes leurs deals, accélérant ainsi le processus de mise en ligne des deals.

 Dans la foulée, Mylidays a été lancé le 26 novembre 2012 pour proposer, sur le même principe que Mydeal Market, les offres de voyages des prestataires hôteliers.

La sécurisation des modes de paiement aurait ainsi permis aux ménages marocains d’accéder à des services et des produits qui n’auraient pas pu acheter à juste prix.

L’opportunité de cette nouvelle méthode d’achat se justifie largement dans un contexte économique frappé par un resserrement du pouvoir d’achat du consommateur marocain. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *