Nabil Francis, nommé nouveau DG des « Ciments du Maroc »

Nabil Francis, nommé nouveau DG des « Ciments du Maroc »

M. Nabil Francis a été nommé Administrateur et Directeur Général de la société Ciments du Maroc par le Conseil d’Administration du 19 juillet 2016, en remplacement de M. Mario Bracci, a annoncé le deuxième cimentier national.

Le nouveau DG prendra officiellement ses nouvelles fonctions le 1er septembre prochain et assurera également le suivi des activités en Mauritanie, souligne la filiale d’HeidelbergCement Group dans un communiqué.

Diplômé de l’Institut National des Sciences Appliquées (Ingénieur civil) en France, ainsi que de l’ESSEC (MBA) à Paris, M. Francis a intégré Italcementi Group (racheté en juillet 2016 par HeidelbergCement Group) en 1998, avant d’occuper plusieurs postes de responsabilité en France, au Sri Lanka, en Egypte et en Bulgarie. Depuis 2013, il dirigeait en Inde la filiale Zuari Cement Limited.

Au Maroc, l’acquisition par HeidelbergCement France SAS de 45 pc du capital et des droits de vote d’Italcementi s’est traduite par une prise de participation indirecte dans Ciments du Maroc, à hauteur de 62,31 pc du capital et des droits de vote, et par le franchissement indirecte, à la hausse, du seuil de 40 pc des droits de vote entraînant l’obligation de déposer une OPA sur les actions Ciments du Maroc.

Suivant l’adage qui dit que l’union fait la force, le secteur cimentier vit une vaste phase de consolidation mondiale qui bat son plein en Europe.

Après la fusion de deux leaders mondiaux du ciment à savoir: les groupes français Lafarge et suisse Holcim, le mariage entre le géant allemand HeidelbergCement et l’italien Italcementi donne naissance à un acteur mondial, numéro 1 dans le métier des granulats, numéro 2 du ciment et numéro 3 du BPE. 

Au total, HeidelbergCement compte plus de 63.000 salariés, répartis sur 3.000 sites dans 60 pays et cinq continents. La capacité de production de ciment des 156 cimenteries s’élève à 197 millions de tonnes. 

Le Groupe qui compte plus de 600 sites de fabrication de granulats et plus de 1.700 unités de production de béton prêt à l’emploi, devient ainsi le leader mondial intégré des matériaux de construction.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *