Nareva construit un parc éolien pour l’ONCF

Nareva continue sur sa lancée. Après avoir conclu la semaine dernière un accord avec l’Office national des aéroports (ONDA), Nareva spécialisé dans les métiers de l’énergie et de l’environnement signe un autre protocole d’accord à Rabat, cette fois-ci avec l’Office national des chemins de fer (ONCF).
Cette nouvelle alliance vise le développement et l’exploitation d’un parc éolien d’une capacité totale de 50 MW dont l’énergie produite sera fournie exclusivement à l’ONCF à l’horizon 2010. La signature de ce protocole, qui a eu lieu récemment à Rabat, s’inscrit dans le cadre de la stratégie de développement durable adoptée par l’ONCF en tant que mode de transport respectueux de l’environnement, indique un communiqué conjoint de l’ONCF et de Nareva holding. La signature de ce protocole d’accord vient en réponse à l’offre «EnergiPro» initiée par l’Office national de l’électricité (ONE) qui vise la promotion des énergies renouvelables, incitant les plus importants consommateurs du Maroc à opter pour des sources d’énergie propres, respectueuses de l’environnement, dont l’éolien. Par ce partenariat stratégique, les deux signataires veulent préserver la dimension écologique du transport ferroviaire, selon la même source.
Ainsi, l’ONCF conforte ses choix d’un développement durable en recourant à l’utilisation de l’énergie verte pour pérenniser ses sources d’alimentation et sécuriser son approvisionnement afin de faire face aux fluctuations des marchés internationaux qui ne sont pas épargnés par le renchérissement des prix de l’énergie. Quant à Nariva holding, elle confirme par cet accord son ambition de devenir le premier producteur privé national des énergies renouvelables avec l’objectif de mettre en service une capacité supérieure à 300 MW entre 2010 et 2012, apprend-on du communiqué.
Dans le cadre de ses partenariats stratégiques, Nareva avait déjà signé, en mars 2008, deux accords de grande envergure. Le premier a été conclu avec Lafarge Ciments, leader national du ciment. Cette alliance avait porté sur le développement et l’exploitation par Nareva d’un parc éolien pouvant atteindre une capacité de 100 MW dont l’énergie produite sera fournie exclusivement à Lafarge Ciments. L’investissement associé à ce projet, opérationnel à l’horizon 2010, est estimé à 1,5 milliard de dirhams. Le second accord, lui, avait été signé avec la SAMIR. Son objectif consiste en le développement et l’exploitation par Nareva holding d’un parc éolien d’une capacité de 40 MW dont l’énergie produite sera fournie exclusivement à la SAMIR. L’investissement associé à ce projet, qui sera lui aussi opérationnel en 2010, est estimé à 600 millions de dirhams.
Nareva holding, créée en janvier 2005, est une filiale 100% ONA. Son objectif stratégique est de devenir un acteur de référence au Maroc et dans la région dans les secteurs de l’énergie et l’environnement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *