Nawfal Fassi-Fihri : «Nous aspirons à réaliser l’insertion de 15.000 jeunes»

Nawfal Fassi-Fihri : «Nous aspirons à réaliser l’insertion de 15.000 jeunes»


ALM : Quelles sont les grandes lignes de la convention signée, mardi, avec le ministère de la jeunesse et des sports ?
Nawfal Fassi-Fihri : Il est utile de souligner qu’il s’agit d’un projet d’envergure dont nous annoncerons le coup d’envoi officiel prochainement. Ce projet s’articule autour de deux points essentiels, à savoir l’insertion de 15.000 jeunes, et aussi l’animation de l’enclos des maisons des jeunes à travers les différentes villes du Royaume. À cet effet, l’objet de la convention est de faire bénéficier ces jeunes du savoir-faire de EFE-Maroc dans le domaine de la formation continue. Nous ambitionnons également de renforcer les compétences des jeunes en connaissance et conseils pratiques à la fois dans le marché de l’emploi et le secteur des nouvelles technologies. La finalité étant de mener des actions favorisant: 1) La création des opportunités d’emploi en faveur des jeunes Marocains. 2) L’amélioration de l’employabilité des jeunes. 3) L’encouragement à l’implication et l’engagement civique des jeunes au sein de leur communauté et l’amélioration de leurs compétences à travers la formation continue. 4) La pérennisation du projet et la reproduction du modèle régionalement basé sur les expériences acquises. 5) L’insertion des jeunes Marocains chercheurs d’emploi bénéficiant des différents programmes présentés par EFE Maroc en l’occurrence : le Workplace Success, les Sales Force (FDV) , l’information Computer Technology et le Finding a job is a job (FJIJ) .

Quel est le budget alloué pour ce programme ?
Le montant de financement de ce programme est de 5 millions de dollars, dont 3 millions de dollars financés par la Fondation MasterCard étant le principal apport. Soulignons que les autres sponsors contribuent, en nature ou en fonds, ce qui reste du montant. Il s’agit de Manpower Group, Microsoft, CGEM, AFEM et l’Université Hassan I2C, et bien sûr le ministère de la jeunesse et des sports.

Quelles seront les entreprises partenaires ?

Jusqu’à ce jour, les entreprises partenaires sont Manpower Group et Microsoft, ainsi que la CGEM. D’autres partenariats sont en train de se développer avec plusieurs entreprises marocaines.

La convention cible 15.000 jeunes à travers le Maroc. Comment ce choix s’opère-t-il?
Pour mieux cibler tout le territoire marocain et pouvoir toucher le maximum de notre jeunesse et pouvoir réaliser l’objectif requis de ce projet faramineux, nous avons départagé le territoire sur quatre régions. La première année est, donc, consacrée au Grand Casablanca et Doukkala-Abda. La deuxième touchera, pour sa part, le Nord, plus précisément la région de Tanger-Tétouan. Les autres régions restantes sont Marrakech-Tensift, Fès-Boulemane et Souss-Massa-Draâ qui seront les dernières escales du projet. Notons que chaque région répondra à un certain nombre d’objectifs pour cibler les 15.000 jeunes à l’horizon 2014. La fondation EFE-Maroc est dans une approche systémique où on interpelle toutes les parties prenantes, concernant la problématique de l’employabilité des jeunes, à pouvoir devenir des acteurs à la réalisation de ce projet déterminant pour l’avenir de la jeunesse marocaine.

Quels sont les critères de sélection déterminés pour bénéficier de ce programme ?
Les critères de sélection sont ceux d’EFE-Maroc déjà mis en place depuis la création de la fondation. Ces critères portent sur les points suivants:
1) Capacité en communication et bonne maîtrise de la langue française. 2) Homme ou femme moins de 28 ans. 3) Disponible et non engagé avec une entreprise. 4) Niveau Bac ou Bac +2 minimum et à la recherche d’emploi.

Comment se déroulera ce programme ?
Le modèle EFE-Maroc consiste à trouver avant toutes choses les promesses d’emploi, et ce pour mieux répondre aux besoins des entreprises. Ensuite, nous œuvrons à établir une première sélection pour que les jeunes sélectionnés puissent accéder à l’une de nos formations, selon le profil demandé pour pouvoir par la suite les insérer et les accompagner tout au long de leur carrière.

Quel bilan faites-vous des actions de la fondation ?
Jusqu’au jour d’aujourd’hui, le bilan d’EFE-Maroc est positif. Depuis notre création en 2005, nous avons pu réaliser une insertion de 800 jeunes à travers tout le Royaume. Ainsi, 74% des lauréats EFE Maroc sont insérés en entreprise au moment où d’autres ont choisi de terminer leurs études. Actuellement, nous aspirons à réaliser l’insertion des 15.000 jeunes d’ici 2014 et peut-être bien les dépasser.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *